Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Le Seigneur des anneaux aura son jeu de cartes en 2018

    Fantasy Flight Interactive vient d’annoncer la sortie d’un jeu de cartes numérique basé sur l’univers du Seigneur des anneaux.

    Ces dernières années, la fièvre des cartes s’est emparée des éditeurs de jeux vidéo. The Elders Scrolls, Fable, Dofus… aucun univers n’est épargné quand il s’agit de faire concurrence à Hearthstone. Aucun ? Mais si, il reste encore le Seigneur des ann… ah, non en fait.

    Un jeu évolutif

    Le Studio Fantasy Flight Interactive et sa maison-mère Asmodee viennent d’annoncer un jeu de cartes numérique basé sur l’univers de JRR Tolkien. Le titre s’intitule The Lord of the Rings Living Card Game, et il s’agit de l’adaptation d’un jeu physique sorti en 2011 : Lord of the Rings: The Card Game.

    Ce nouveau venu se démarque de Legends et autres Krosmaga. En effet, il ne s’agit pas d’un jeu de cartes à collectionner (CCG), mais d’un jeu de cartes évolutif (Living Card Game). Au lieu d’ouvrir des paquets par dizaines et d’essayer de choper cette fameuse légendaire beaucoup trop forte, vous pourrez acheter tout un ensemble de cartes à prix fixe.

    Au fur et à mesure des extensions et des contenus additionnels, vous pourrez faire l’achat des cartes que vous souhaitez. Finis les frissons et le sentiment de dégoût après l’ouverture d’un paquet aléatoire.

    Vous aimez les araignées ? Non ? Tant pis.

    Une expérience uniquement solo ou co-op

    En revanche, le jeu ne devrait pas proposer d’expérience PvP. Au lieu de cela, The Lord of the Rings Living Card Game sera doté d’une série de scénarios bien rodés. Ces aventures pourront se vivre seul ou en coopération avec vos amis. Avouez qu’affronter Sauron à la tête d’une armée de nains a quelque chose de séduisant !

    Le jeu devrait voir le jour courant 2018, d’abord en accès anticipé sur Steam puis en version free-to-play.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !