Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    aLive sort le grand jeu

    Lors des IEM Katowice, sur StarCraft 2, aLive a impressionné. Lors de sa partie décisive face à INnoVation, le Terran coréen a fait preuve d’un excellent multitasking.

    Han “aLive” Lee Seok fait partie des vétérans de la scène StarCraft 2. Pourtant, le Terran n’avait pas brillé en compétition depuis un moment. Cela ne l’a pas empêché de se distinguer aux IEM Katowice le 5 mars dernier. Bon premier d’une poule relevée, il retrouve en quarts de finale son compatriote INnoVation. Lors de la partie décisive, les deux hommes ont tout donné :

    Staying aLive

    Assiégé dans sa base par des Tanks et des Libérateurs, aLive va détourner l’attention de son adversaire avec des drops (fait de débarquer directement des unités dans la base adverse). Profitant d’un instant d’inattention, il va mettre fin au siège d’INnoVation.

    Une fois libéré, aLive a toujours un coup d’avance. Il effectue des attaques simultanées afin de réduire peu à peu le revenu économique de son adversaire. Si bien qu’à la fin, il n’a plus qu’à rouler la tête sur son clavier pour se débarrasser d’une armée largement inférieure.

    aLive aux IEM Katowice. Photo : Helena Kristiansson.

    Insuffisant

    Cette démonstration met en lumière tout l’aspect stratégique de StarCraft 2. Face à un joueur Terran avec des unités de siège, foncer tête baissée ne suffit pas. Il s’agit de détourner l’attention de l’autre, de créer une brèche afin de s’y engouffrer.

    Malgré cette belle exécution, aLive s’arrêtera en demi-finale face au futur vainqueur, TY. Là encore, les joueurs sont allés jusqu’à la dernière partie, aLive manquant de s’imposer de justesse.

    Les IEM faisaient encore une fois figure de tournoi majeur de la scène StarCraft 2, avec un excellent niveau de jeu global. Prochaine échéance : la DreamHack à Austin, avec 100 000$ de cashprize.

    Crédit vidéo : SC2HL

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !