Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Blizzard lance sa nouvelle ligue HotS

    C’est ce soir que sera donné le top départ de la Heroes of the Storm Global Championship, abrégé pour le bien de tous en HGC. Pour la première fois, Blizzard adopte un format qui a le vent en poupe depuis que Riot a lancé les LCS et consorts : celui de ligue.

    Exit donc les championnats Spring, Summer et Fall. Winter is not coming et l’éditeur légendaire instaure plus de régularité dans son circuit : deux saisons majeures séparées par le “Choc de Mi-Saison” pour donner un avant goût des grandes finales mondiales de fin d’année. En réalité, ce n’est pas une mais deux ligues qui voient le jour, puisque en plus de la ligue professionnelle HGC, Blizzard a créé l’Open Division. Une ligue 2 qui pimentera le challenge, avec à la clef des tournois de Up & Down.

    Ménè, l'un des deux joueurs français de Team Dignitas, à la BlizzCon 2016. Photo : Blizzard.
    Ménè, l’un des deux joueurs français de Team Dignitas, lors de la BlizzCon 2016. Photo : Blizzard.

    Quatre grandes régions participent à la HGC : Europe, Amérique du Nord, Chine et Corée. Il existe également des Wildcards, comme l’Océanie, l’Amérique Latine ou encore Taïwan. Ces régions auront même l’occasion de se mesurer à celles de la HGC, puisque deux tournois appelés “Mêlées” viendront ponctuer les saisons régulières, pour la gloire et 100 000$ de cashprize.

    Le programme 2017 pour la HGC. Crédit : Blizzard.
    Le programme 2017 pour la HGC sur le site officiel du jeu.

    Le format global est donc très similaire à celui de Riot Games. A un détail majeur près : les ligues régulières se dérouleront en ligne ! A l’instar de la Call of Duty World League de l’an passé, ce format permet à Blizzard de faire une année test, mais aussi d’économiser Gaming Houses et autre infrastructures pour distribuer l’argent autrement.

    Car côté cashprize, l’éditeur a sorti les grands moyens : plus de 2 millions de dollars pour l’instant ; somme qui augmentera considérablement lorsque les détails du Mondial seront dévoilés. Surtout, un revenu minimum de 25 000$ par équipe et par split est garantit aux joueurs, qui sont donc sous contrat avec la firme californienne !

    Génie français

    Dans cette nouvelle ligue, les joueurs français ont su se faire une place ! Tout d’abord, nous retrouverons JayPL et Ménè sous les couleurs de Team Dignitas. L’équipe a signé un beau top 4 à la BlizzCon. La surprise nous vient de beGenius ESC ! Son capitaine, TankFTW, nous confie viser un top 3 au terme du premier split. Il leur faudra pour cela vaincre l’un des favoris, que sont Team Dignitas, Fnatic et Misfits. Composée de quatre Français et du Russe Unnstable, un ancien de Virtus.pro, l’équipe est en tout cas très motivée ! Si la ligue démarre ce soir, le premier match de beGenius aura lieu demain, face à l’équipe Synergy ! GL&HF !

    Stream anglais | français chez Millenium et GameWard.

    TankFTW sous les couleurs d'Evil Geniuses à la DreamHack Tours 2016. Photo : Jussi Jaaskelainen - DreamHack.
    Gilles « TankFTW » Pfendler sous les couleurs d’Evil Murkies à la DreamHack Tours 2016. Photo : Jussi Jaaskelainen – DreamHack.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !