Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Boston Major : notre review

    Le CEC a regardé le Boston Major ! Et même si nous avons piqué du nez au milieu de la nuit, c’était un événement à ne pas rater.

    [Note : cet article fait écho à Le Boston Major tu regarderas]

    1-Plein les mirettes ?

    La cérémonie d’ouverture n’a clairement pas été à la hauteur de celle de Manille, le Wang Theater de Boston n’ayant pas la même capacité d’accueil que le Mall of Asia (3600 personnes contre 20 000 pour ce dernier). Mais la production de la PGL reste une valeur sûre. Les matchs, les interviews ou l’analyse desk s’enchaînent avec efficacité. Valve a renouvellé sa confiance dans l’organisateur, puisque l’éditeur lui a confié les rênes du prochain Major, qui se déroulera à Kiev en Ukraine. Na’vi ?! Time to shine !

    La scène du Wang Theater, pour OG vs MVP. Photo : PGLesports
    La scène du Wang Theater, pour OG vs MVP. Photo : PGLesports

    2-L’échec chinois

    Le nouveau format à élimination directe du Major aura créé nombre de surprises. Cinq des six équipes chinoises sont ainsi sorties dès le premier tour, dont Wings Gaming, vainqueur de The International 2016. Le tournoi aura même été le théâtre d’un duel fratricide entre LGD Gaming et LGD Forever Young. C’est cette dernière qui en sort vainqueur avant de tomber sous les coups des guerriers spartes d’Ad Finem.

    3-Tonight, we dine in hell !

    La surprise de ce Boston Major, c’est l’équipe grecque Ad Finem. Considérés comme les outsiders de la compétition, les joueurs ont enchaîné les victoires, écrasant même les finalistes de The International 6, Digital Chaos. Parvenus en finale face à OG, ils se sont finalement inclinés 1 à 3, non sans résistance. La troisième partie de ce BO5 final aura été dantesque, jusqu’à son dénouement.

    Au delà de leur jeu, Ad Finem ont une présence sur scène incroyable et ont acquis une fanbase solide en peu de temps. Si LoL a la roulade de Faker, DOTA 2 a maintenant la cabriole de SsaSpartan, support et capitaine de l’équipe. Les joueurs n’ont pas hésité à faire monter l’ambiance dans la salle à grands renforts de cris spartiates auxquels le public répondait.

    SirActionSlacks et SsaSpartan, capitaine d'Ad Finem. Photo : PGLesports
    SirActionSlacks et SsaSpartan, capitaine d’Ad Finem. Photo : PGLesports

    4-Because i’m mad, i’m mad, really really mad

    Le premier Major de la saison aura sacré une équipe habituée des tournois Valve : OG. La structure européenne décroche ainsi son troisième titre après les Majors de Francfort et Manille. OG soulève une nouvelle fois le trophée de l’Eaglesong et marque l’histoire de DOTA 2. Les joueurs n’ont pas manqué de remercier leur coach, le Français Sébastien “7ckingMad” Debs.

    Dans les coulisses du Boston Major avec OG et leur homme de l'ombre, 7ckingMad. Photo : PGLesports
    Dans les coulisses du Boston Major avec OG et leur homme de l’ombre, 7ckingMad. Photo : PGLesports

    5-Jingle Bells

    Entre un jeu façon les Zamours et des questions décalées, Jake “SirActionSlacks” Kanner sait mouiller la chemise pour animer un événement. L’interviewer trublion s’est déguisé en Père Noël pour s’enquérir des envies des compétiteurs et des spectateurs, mais aussi leur offrir des cadeaux plutôt… inattendus.

    CHAUSSETTE ! Photo : PGLesports
    CHAUSSETTE ! Photo : PGLesports

    6-Le retour de la grenouille

    Le mystérieux co-créateur de DOTA 2, le développeur IceFrog, a ouvert un compte Twitter durant le Boston Major. Il a félicité OG pour leur victoire, mais a surtout annoncé l’arrivé du patch 7.00 tant attendu avec un compte à rebours. La communauté s’est évidemment empressé de réagir, dont le célèbre présentateur Paul Chaloner.

    Bannière : Le trophée du premier Major de l’année, l’Eaglesong. Photo : PGLesports.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.