Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Capcom Cup

    Capcom Cup : NuckleDu entre dans l’histoire

    La Capcom Cup a marqué la fin de la saison 2016 sur Street Fighter V. 32 des meilleurs joueurs du globe se sont retrouvés durant deux jours, à Anaheim en Californie, en parallèle du Playstation Experience.

    Première surprise du tournoi : le joueur coréen Infiltration. Celui qui aura dominé la saison et terminé premier du championnat débute face au hong-kongais HumanBomb. Celui-ci l’a directement envoyé en Looser Bracket, où le Japonais Mago l’attendait à bras ouvert pour lui indiquer la sortie !

    Même sort pour deux autres têtes d’affiches, l’Américain Justin Wong et le Japonais Tokido.

    Du côté des deux Français engagés dans la compétition, les choses se sont mieux déroulées. Mister Crimson s’est heurté dès le premier tour au vainqueur du Stunfest 2016, le grand Momochi, mais il aura vendu chèrement sa peau en Looser Bracket. Avec son Dahlsim, il s’est finalement incliné lors de son troisième match, 3 à 2, face au Japonais Yukadon.

    Yukadon aura été le bourreau des Français. Après sa victoire sur Mister Crimson, il rencontre Luffy, qui aura été jusqu’en quarts de finale du Winner Bracket. Mais le V-Trigger de Nash découpe la R.Mika du champion français avant un KO final. Luffy : out !

    AMERICA

    Ce tournoi était déjà le théâtre de rencontres inattendues, mais la plus grande surprise sera l’affiche de la finale : NuckleDu de Team Liquid, et Ricki Ortiz d’Evil Geniuses. Un joueur et une joueuse américains ! Pour un jeu où les Japonais dominent la scène depuis fort longtemps, c’est une première.

    D’un côté, nous avons le vainqueur du Winner Bracket, NuckleDu, adepte de Guile et de R. Mika pour ce tournoi. De l’autre, une joueuse déterminée avec sa Chun-Li, qui aura même vaincu le champion en titre, Kazunoko (3 à 0) ! 

    En grande finale, sous les encouragements de la foule, les deux champions américains ont livré une belle performance. Mais Ricky Ortiz finit par s’incliner sur le score de 1 à 3. NuckleDu a complètement maîtrisé sa R. Mika en empêchant sa compatriote de développer le moindre combo durant certains round.

    Les deux joueurs s’étreignent, et Du « NuckleDu » Dang a du mal à réaliser sa victoire. Après la remise d’un chèque de 120 000$, il peut enfin soulever son trophée sous une pluie de confettis, aux côtés de Yoshiro Ono. Il entre ainsi dans l’histoire comme le premier Américain vainqueur d’une Capcom Cup.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.