Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Changement de Draft pour LoL

    Souvent critiqué pour être trop archaïque et limité, le système de bannissement dans League of Legends avait besoin d’un coup de frais. Pour procéder à d’aussi gros changements, une longue période de réflexion était nécessaire entre Riot Games et les joueurs professionnels. Ainsi, pour 2017, l’éditeur annonce que la phase de bans sera décomposée en deux phases et articulée autour de dix champions.

    Depuis leur création en 2013, le système des League of Legends Championship Series n’a pas beaucoup évolué. Même si les refontes, ajouts de champions et modifications de saison ont fait évoluer la méta, ce n’était pas suffisant pour faire réellement évoluer la compétition. Durant la phase de draft nous retrouvons souvent les mêmes champions bannis, les mêmes priorités de pick dans les premières phases, et finalement des compositions trop prévisibles.

    Avec un ajout de champions à bannir, Riot veut ouvrir les possibilités de jeu et casser les compositions qui fonctionnent trop facilement. Avant d’expliquer en quoi cela sera impactant sur le jeu en compétition, regardons de plus près comment tout cela va se dérouler :

    Une nouvelle draft en deux temps
    pick_phases

    En observant le schéma ci-dessus mis en ligne par Riot Games, on observe que la première phrase de draft ne change pas de ce que l’on connaît, avec trois bans des deux côtés puis une rotation de picks en commençant par le blue side. Simple me direz-vous, mais c’est à partir de là que tout change. Après avoir effectué deux phases de picks de chaque côté, les deux équipes pourront à nouveau choisir chacune deux champions à bannir avant d’entamer la dernière phase de picks.

    C’est cool, mais ça change quoi ?

    A défaut d’être plus longue, la phase de draft devra être amplement plus travaillée par les équipes. Thomas “Zaboutine” Si-Hassen, shoutcaster League of Legends pour O’Gaming.tv, s’est exprimé sur le sujet :

    Le nouveau système de ban va avoir deux impacts très importants pour la compétition : d’une part forcer les joueurs à sortir de leur zone de confort et donc récompenser les plus  polyvalent et d’autre part élargir les compositions possibles et diversifier les conditions de victoire. C’est en soi une excellente nouvelle.

    En effet, beaucoup de joueurs sont connus pour jouer les mêmes champions, et un pool restreint risque de montrer ses limites avec ce nouveau système. Intégrer une seconde phase de bans au sein de la draft permettra aux équipes de se contrer l’une et l’autre et interrompre une tentative de stratégie dévoilée par les champions précédemment choisis. Les équipes devront alors se réinventer et avoir plus d’un tour dans leur sac pour survivre à cette draft en deux temps. Bilan de la situation, nous retrouverons un panel de champions plus varié en compétition, offrant aux équipes une multitude de nouvelles stratégies à exploiter. L’occasion pour certains joueurs de rejouer certains champions qu’ils affectionnent, mais pour d’autres, ce sera un réel défi à relever pour adapter leur jeu à toute situation. Certains membres de la communauté s’interrogent sur la viabilité de certains champions sur le long terme avec ce nouveau système, Zaboutine nous a donné son point de vue sur la question :

    Certains champions qui possèdent un ou deux gros counterpicks pourront être joués car on pourra allouer deux voire trois bans en face pour être certain qu’il n’y ait pas de trop gros prédateurs. Néanmoins, LoL possède une réelle hiérarchie de champions et toutes les mécaniques offertes par ces derniers ne se valent pas, c’est pour cela que je vois une tierlist relativement stable.

    Riot Games n’a pas encore spécifié si ce système de bans sera aussi mis en place dans le client pour les joueurs occasionnels. Cet ajout rallongerait la phase de draft déjà pénible pour certains joueurs. En attendant d’avoir plus de nouvelles, vous pourrez déjà découvrir cette nouvelle draft lors de la reprise des compétitions !

    Bannière : Samsung Galaxy versus SK Telecom T1 aux Championnats du Monde 2016. Crédit : Riot Games

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.