Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Civil War : de Héros à ZeRo

    Le Canal Esport Club revient sur le 2GG Civil War, tournoi phare de la scène Super Smash Bros 4. Au menu : deux factions qui s’affrontent, des surprises et une diversité sans précédent.

    Pour le commun des mortels, le nom “Civil War” évoque avant tout un titre de film. Mais ici, c’est bel et bien d’un tournoi Sm4sh dont nous parlons. 2GGaming s’est inspiré de l’univers des Avengers pour organiser cette grande messe sur le titre Nintendo, le tout en Californie.

    La guerre des clans

    À l’image de l’affrontement entre Iron Man & Captain America, la compétition se cristallise autour d’une rivalité emblématique de Sm4sh : Ally contre ZeRo. Menées par ces capitaines de luxe, deux équipes de dix joueurs – se sont affrontées à l’occasion d’un “Crew Battle”.

    C’est la Team ZeRo qui a eu le dernier mot. Mention spéciale à komorikiri, qui a réussi à ôter six vies à ses adversaires consécutifs.

    Le tournoi de toutes les surprises

    Malgré un engouement important, la compétition par équipe a été éclipsée par le tournoi individuel. En cause : un bouleversement total de la hiérarchie établie, ce qui ravit toujours les foules. Les porte-étendards du tournoi (ZeRo & Ally) ont échoué très loin du top 8, éliminés par des joueurs de moindre calibre. Certes, le vainqueur, Dabuz, est loin d’être un inconnu. Mais l’élimination des cadors si tôt dans la compétition a provoqué de vives émotions.

    Enki “Enki” Dufoyer a commenté le tournoi sur la WebTV O’Gaming. Pour lui, le Civil War est l’un des meilleurs jamais organisés sur Sm4sh. “Ce qui m’impressionne, c’est surtout la densité de niveau, explique-t-il. Il y a des tournois avec beaucoup plus de joueurs, comme l’EVO. Mais ici, même les phases de poules étaient extrêmement relevées.”

    Choisissez qui vous voulez

    Une autre particularité a marqué ce tournoi : la diversité des personnages joués. Nous savions Smash 4 plus permissif que Melee sur ce plan, mais le Civil War a battu des records. Parmi les 32 meilleurs joueurs, nous retrouvons ainsi pas moins de 24 personnages différents.

    Certains joueurs ont réalisé des places de choix avec des combattants exotiques : Link, Olimar, ou même Donkey Kong. Le point commun de ces participants ? Ils sont tous les trois Japonais.

    Link ne fait pas partie des personnages les plus joués sur Sm4sh.

    Les joueurs japonais n’ont pas la même approche du jeu que les Européens, ou même les Américains. Nous, on a l’habitude de choisir des personnages qui sont considérés comme forts, comme Cloud. Mais au Japon, même s’ils jouent des personnages moins courants, ils les maîtrisent parfaitement.

    Enki « Enki » Dufoyer

    Prenez cette fraîcheur, ajoutez-y un brin de hype et saupoudrez le tout d’une bonne dose de surprise. Voilà, vous avez les ingrédients nécessaires à un tournoi Smash Bros parfaitement réussi. Sm4sh incarne une véritable diversité dans les choix des personnages, et ne s’oriente pas vers une méta trop figée. Pourvu que ça dure !

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !