Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Civilization VI va-t-il coloniser l’esport ?

    La structure américaine Team Liquid a recruté son premier joueur de Civilization VI dès la sortie du jeu.

    Mon royaume pour un cheval

    Dans un long article paru sur le site de la structureSteve « LiQuiD112 » Arhancet, son dirigeant, explique ce choix. “La profondeur stratégique requise dans Civilization est incomparable. Beaucoup pensent que le jeu est trop compliqué pour faire son entrée dans l’esport. Pourtant, avec l’évolution de la communauté, nous assistons à l’avènement des joueurs d’élite qui veulent montrer leur vrai niveau de jeu.” Il continue avec son pressentiment selon lequel Firaxis, studio créateur de ce nouvel opus, va porter son jeu sur la scène esport, et même jusqu’à son sommet.

    Pour être prêt dans le cas où cette hypothèse se réalise, Team Liquid a donc ouvert sa section Civilization VI avec Stephen “MrGameTheory” Lowell Takowsky. Ce joueur est déjà membre de l’équipe Clash Royale de la structure. Son palmarès sur la franchise de Sid Meier est impressionnant. Il était numéro un du classement sur Civilization Revolution, IV et V, et détient le record de victoires de 1v2 à 1v5 du ladder de Civ IV.

    Sid contre tous

    L’aspect compétitif du jeu existe depuis longtemps mais reste jusque là confidentiel. Il existe des ligues online comme civplayers.com et des championnats du monde se sont déjà tenus. Si l’aspect stratégique est indéniable, on peut douter de son ascension dans l’esport.

    Dans une interview à Bleacher Report Radio, MrGameTheory explique que le jeu possède de nombreuses options pour personnaliser une partie. Selon lui, il est possible de faire en sorte qu’elle soit plus courte qu’une de LoL ou DOTA 2. Il continue en insistant sur le fait que le jeu permet de créer des cartes totalement différentes. L’aspect aléatoire rentre lui aussi en compte avec, par exemple, les ressources disponibles ou le point de départ de sa civilisation qui change à chaque nouvelle partie.

    Le jeu de Sid Meier a déjà ses adeptes, qui suivront certainement les compétitions, mais il devra faire ses preuves pour devenir un vrai spectacle et donc un jeu esport contemporain. Depuis l’annonce de Team Liquid, rien n’est apparu dans ce sens sur les réseaux de Firaxis ou 2K, éditeur du jeu. La structure devait présenter deux nouvelles recrues le 29 octobre mais aucun signe non plus. Dans sa déclaration, LiQuiD112 a annoncé qu’il lancerait une séries de tournois afin de repérer de nouveaux talents. Une façon de prendre la température tout en réchauffant le cœur des joueurs et des fans !

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !