Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Cloud Gaming – Google pourrait donner vie à son Yeti

    Dans l’optique de se diversifier sur le marché du jeu vidéo, le géant Google aurait entamé des négociations sur un service de streaming de jeux.

    Selon le site américain The Information, Google serait en discussion avec des développeurs de jeux afin de sortir un service de Cloug Gaming répondant au doux nom de « Yeti ». Celui-ci fonctionnerait par abonnement, et exploiterait la Google Chromecast. On peut aisément supposer qu’une console sera aussi créée à cette fin, dans la mesure où, à l’heure actuelle, la Chromecast ne fonctionne pas avec une manette.

    Ce n’est pas étonnant de voir la firme américaine se diversifier dans les jeux vidéo avec un tel service. C’est en effet la stratégie de nombreux acteurs du marché que de se créer ce type de plateformes dématérialisées, conçues pour faciliter l’expérience des joueurs. La plus célèbre étant sans doute le PlayStation Now de Sony, suivi par le service GeForce Now de Nvidia disponible sur leurs tablettes Shield.

    Les jeux vidéo (pas) pour tous

    Sur le papier, le principe du cloud gaming est intéressant, et avantageux pour les joueurs. Plus besoin de remplir sa chambre de galettes, ou de collectionner les disques durs pour les sauvegardes. Tout se fait en ligne, mais c’est justement là que peut se trouver le problème. Combien de joueurs peuvent se vanter d’avoir une connexion puissante ? Si des pays comme la Corée du Sud ou les États-Unis peuvent posséder un accès internet adéquat, il faut avouer que ce type de service est clivant.

    Cause en est que les pays du Sud ne disposent pas de la même qualité de service pour le même prix. A titre de comparaison, un joueur parisien avec une connexion moyenne atteint facilement les 28ms sur League of Legends, là où l’un des meilleurs services à Madagascar ne permet d’avoir que 230ms dans les meilleurs jours. Difficile donc pour l’instant de voir une démocratisation du streaming de jeux vidéo, qui est, force est de constater, pensé pour les pays les plus développés.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !