Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Cloud9 vient à bout du FaZe Clan au Major de Boston

    La première compétition majeure de CS:GO s’est clôturée avec une finale impeccable, tant au niveau de la qualité du jeu que de l’attitude des professionnels.

    Universal est sur le coup. Cette finale de l’ELEAGUE Boston avait décidément tout du film de sport à la Rocky. D’un côté FaZe Clan, l’ultra favori Européen, soit un bulldozer que rien ne semblait pouvoir arrêter tout au long de cette saison de Major. Seul petit bémol :, une défaite face au Vega Squadron pendant le New Challenger Stage.

    De l’autre côté, Cloud9, malgré l’avantage de jouer à domicile, avait mal commencé son championnat avec une belle déculottée 0-2, mais s’étit vite rattrapé une fois les playoffs atteints. Ils commenceront alors par écraser G2 en quart de finale, puis nous offriront une sublime victoire face à SK Gaming en demi. Un plus gros défi les attendait au sommet: le golgoth FaZe.

    Round 1. Les Cloud choisissent Mirage comme premier champ de bataille et commencent immédiatement à mettre la pression. Skadoodle et Autimatic enfoncent les rangs de FaZe qu’on croirait faits en sucre; le Clan demande un temps mort devant l’humiliation 8-1 de ce début de jeu. Une sage décision puisqu’ils reprennent très vite la main et terminent vainqueurs de peu, 16-14.

    Round 2. Le repos est de courte durée pour les Européens qui se prennent un 8-0 d’entrée de jeu sur leur propre map (Overpass). Ils se défendent tant bien que mal mais Skadoodle, en véritable Schwarzenegger virtuel, massacre ses opposants et donne par la même occasion un avantage économique sans précédent aux Américains. NiKo, seule véritable résistance face aux challengers, semble enfin trouver son rythme mais c’est trop tard. Cloud9 l’emporte 16-10.

    Round 3. La domination de l’équipe bleu et blanc est maintenant évidente. Le monstre sacré est tombé de son piédestal et doit se recentrer s’il veut avoir une chance d’accéder au titre que beaucoup lui donnaient pour acquis.

    C’est sur Inferno que FaZe commence avec l’avantage pour la première fois (1-0). De son côté, Cloud9 égalise dans la foulée grâce à l’utilisation intelligente de deux AK-47 et d’un Scout. Cette fois-ci le Clan compte bien rendre la politesse immédiatement, mais l’inénarrable Skadoodle épuise les visiteurs qui se retrouvent à 5-1 sans comprendre ce qui leur arrive. La manche tourne ensuite au duel entre Skadoodle et NiKo qui garde admirablement le site B, offrant un répit salvateur à son équipe en les maintenant à une quasi égalité, à 8-7.

    A partir de là, FaZe accumule les petites victoires et gagnent la 14ème manche, à deux doigts du point de championnat. Cloud9 est en danger pour la première fois depuis le début de cette rencontre.

    Tarik rassure très vite ses coéquipiers en rétablissant l’équilibre avec un quadruple kill venu de l’espace. Ils en profitent pour reprendre l’avantage au round suivant en désamorçant la bombe du site B. Cette performance anéantit l’économie du Clan qui se retrouve martyrisé par Stewie2K. Ce dernier sera la star des manches suivantes, réunissant même à repousser un rush surprise au AWP quelques secondes avant le sifflet final, en forçant les prolongations.

    On a plus d’ongles à ronger. Le tour additionnel commence très bien pour Cloud9, déjà en possession de 3 points de championnat. Et encore une fois, c’est NiKo qui s’élève seul contre eux en donnant le 34ème Round aux ex-favoris. Stewie2k reprend la main et fonce dans le tas mais se fait arrêter net dans sa course par Karrigan qui le pulvérise en 1 contre 1.

    Le public est au bord de la crise d’apoplexie, les commentateurs n’ont plus de voix. La performance de Karrigan implique une toute dernière phase de jeu. Ou du moins c’est ce qu’on croyait. Cloud 9, jouant terroriste, se retrouve en 2 contre 1 face à GuardiaN sur le chemin du site de bombe. En bon Gandalf, il ne laissera rien passer et force un nouveau temps additionnel.

    NiKo fait honneur à son coéquipier en gagnant la manche suivante, mais les Américains se reprennent 20-19. Tout le monde les donne désormais gagnants. et vu que Cloud9 aiment faire plaisir, ils mettent un terme au match le plus prenant de ces dernières années. 22-19.

    La troisième mi-temps. En plus d’une rencontre sublime, le FaZe Clan nous a également montré à quoi pouvait ressembler le fair play dans l’eSport en félicitant comme il se doit les vainqueurs.

    « Could9 et FaZe ont bu des shots ensemble au bar.Ils savaient ce que ce match représentait et à quel point il avait été génial. La beauté de l’eSport réside dans le respect que les équipes et les joueurs ont les uns envers les autres, même quand la compétition est à son plus haut niveau »

    Voilà. C’est pour ça qu’on aime regarder l’eSport et le partager avec vous. Respect. Tout simplement.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !