Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Croisière – Au large de l’Asie avec l’esport

    Il est temps de lever les voiles. Pas pour profiter de la mer, mais de l’esport en mer. Une nouvelle offre que l’entreprise hongkongaise propose, en lançant la première croisière esportive permanente.

    Piscine, salle de sports, casino et même discothèque. Les croisières sont un loisir de vacances qui s’est développé en même temps que le portefeuille de la clientèle. Des péniches à louer aux paquebots de luxe, le tourisme de la mer a évolué, et s’est adapté à la demande. Entre croisières spéciales végétariens et bateaux aux couleurs de One Piece, ce n’était donc qu’une question de temps avant que l’esport ne prenne part aux vacances maritimes.

    Et cette fois-ci, ce n’est pas l’un de ces « only in Japan » memes, puisque c’est une société basée à Hong Kong qui a lancé le projet. Créée par Dream Cruises, il s’agit d’une croisière permanente. Une première dans l’industrie, et qui prend place à bord du World Dream, un paquebot dont la section esport possède 1.700 m² dédié à l’expérience VR. Une initiative qui vise à promouvoir l’esport et le tourisme entre Hong Kong et Guangzhou.

    Les limites de la réalité

    Le navire avait déjà accueilli un événement esportif. Un tournoi sur FIFA 18 y avait été organisé, en guise de préparation pour la FIFA World Cup. Pour l’instant, l’infrastructure ne peut accueillir que 80 personnes, et 10 compétiteurs. Et bien que Thatcher Brown, PDG de Dream Cruises, y voie un avenir prometteur, les barrières techniques représentent un obstacle à ne pas négliger. En effet, World Dream n’est pas pionnier dans l’accueil de compétition esportive maritime. Et ce, bien qu’il soit le premier à en faire une offre permanente.

    Cet honneur revient au navire chinois Sapphire Dream, qui présentait le premier Nanyang Cruise Cup, sur Dota 2. Le tournoi n’a pas connu de suite, notamment à cause des limitations techniques. Du fait du voyage en mer, les matchs n’étaient pas en direct, mais préenregistrés. De plus, aucun stream ne les diffusait. Cette compétition avait montré les difficultés à organiser un tournoi supposé en ligne sur une plateforme mobile. Dream Cruises assure que l’infrastructure est capable de diffuser un stream en direct aux invités. Reste à savoir si ce sera cantonné au paquebot, ou si la diffusion sera disponible sur des plateformes types Twitch.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !