Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    CS : GO : la rentrée des LAN à Malmö

    L’été n’est pas terminé que c’est déjà la rentrée* ! Les joueurs CS:GO n’échappent à la règle et s’équipent de leur plus beau set-up pour la reprise à l’occasion de la DreamHack Masters Malmö.

    Malmö, “petite ville” maritime de 300 000 habitants située en Suède, accueille à partir de demain la DreamHack Masters. Moins dotée que l’édition précédente à Las Vegas (250 000$ contre 450 000$), elle compte tout de même seize équipes dont douze qui ont pris part au dernier Major à Cracovie ; preuve s’il en fallait une du niveau relevé du tournoi.

    Mercato

    La compétition en ligne a déjà repris avec la sixième saison de l’ESL Pro League, mais cette DH Masters est la première LAN après un mois et demi de pause pour les joueurs. La scène était tout de même en ébullition durant la période estivale grâce à un mercato intense et surprenant.

    Les légendes olofmeister et GuardiaN ont respectivement quitté Fnatic et Natus Vincere pour prendre les couleurs de FaZe Clan ! C’est notre frenchie kioShiMa qui en fait les frais en regagnant une nouvelle fois le banc de touche ; nul doute qu’il saura rebondir et retrouver une équipe à la hauteur de son talent.

    Un autre transfert qui en a surpris plus d’un, c’est celui du leader de Gambit, Zeus. Après sa victoire au PGL Major, l’Ukrainien retourne chez Na’Vi dont il avait été éjecté l’an dernier, et emmène avec lui le coach kane. Il est rejoint par seized qui avait été écarté de l’équipe il y a quelques mois.

    Zeus soulève la coupe entouré de ses coéquipiers d'alors de Gambit, le 23 juillet 2017 à Cracovie. Photo : Grygierczyk-PGLesports
    Zeus soulève la coupe au côté de kane (à droite) et de ses coéquipiers d’alors de Gambit, le 23 juillet 2017 à Cracovie. Photo : Grygierczyk-PGLesports

    Baguette grillée suédoise

    Qu’elles aient effectué ou non des changements, la DH Masters représente une belle épreuve de rentrée pour toutes les équipes participantes. Les Français ont tout particulièrement quelque chose à prouver à eux même et à leurs fans. Si G2 a remporté la précédente édition de l’ESL Pro League et est montée sur le podium des ECS, elle a échoué aux portes des playoffs à Cracovie. Pour EnVyUs, c’est l’occasion d’accrocher un deuxième trophée après la DH Atlanta le mois dernier. Les Boys in Blue sont sur la bonne voie : ils ont réussi à se qualifier pour l’ESG Tour Mykonos puis pour l’ESL One New York, en y éliminant G2 et enfin pour la prochaine saison de l’ELEAGUE.

    DreamHack Masters Malmö Groupes

    L’équipe de Happy est pour l’instant menée 5 victoires à 9 face à celle de shox depuis le shuffle de février. A Malmö, les deux formations se retrouvent (encore) dans le même groupe, l’occasion pour EnVyUs de remonter le compteur de victoires, ou pour G2 de creuser l’écart de ce classico !

    Pour suivre la compétition en anglais c’est par ici ou en français chez O’Gaming.

    *L’auteur s’en veut profondément d’avoir écrit cette phrase mais fait face à la triste réalité.

    Bannière : DreamHack.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !