Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Dark Souls débarque sur Nintendo Switch… avec plein d’autres portages

    Nintendo confirme la tendance pressentie jusque là avec son Nintendo Direct surprise en annonçant portages honorables et remakes inattendus.

    Tout allait bien hier sur Twitter, Le site était comme à son habitude un pot pourri du pire et du meilleur que l’humanité pouvait avoir à offrir, jusqu’à ce que Nintendo poste une étrange photo:

    C’est bon ? Vous l’avez ? Attendez on va vous donner un indice :

    Praise the sun!

    Eh oui ! Quelques heures avant son désormais viral Nintendo Direct, la firme annonçait la couleur : Dark Souls arrive sur Switch.

    Le mystère de la chambre rouge.  On a beau connaître les méthodes de communications de Nintendo, elles ont toujours le don de nous surprendre. En effet, la firme japonaise a toujours été adepte du secret le plus total et ce même après la révolution Nintendo Direct amenée par son ancien PDG Satoru Iwata (paix à son âme). Loin des « leaks » d’Ubisoft ou des conférences à rallonge d’Electronic Arts, l’entreprise moustachue cultive depuis les années 90 un art du mystère digne d’un ninja, et dire que ça a fait ses preuve est un euphémisme.

    Nintendo Direct dans le passé.  La vidéo en question annonce une foule de jeux et de contenus plus ou moins attendus par les joueurs, à commencer par des DLC pour  Mario+lapins crétins et Super Mario Odyssey. Mais surtout, c’est l’annonce de pas moins de 5 portages qui a mis Twitter en feu hier. Tout d’abord  les excellents RPG  The World Ends With You et Ys VIII, un autre du Musou (comprenez un beat them all avec beaucoup d’ennemis) Hyrule Warriors, Le jeu PC Pay Day 2, et bien évidemment, le Béhémoth qu’est Dark souls sur lequel nous n’avons qu’une seule information: sa date de sortie le 25 mai.

    Nintendo Communcation Mini. Au delà de l’excitation qui a directement suivi cette annonce, Le plus intéressant est le message très clair envoyé par la firme. La Switch compense son manque de puissance par un catalogue de jeux ultra variés. Et dans ce cas, il est bien plus rentable de déterrer des vieux cadavres. Ce fait n’est en rien une critique, les quelques possesseurs de la console au bureau sont ravis de pouvoir jouer à Doom ou Skyrim aux toilettes. Mais Il faut aussi reconnaître le revers de cette jolie médaille. Les quelques jeux originaux ou nouveaux opus qui viennent garnir le catalogue sont très vite oubliés.

    Saviez-vous par exemple que Bayonetta 3 et le prochain Metroid Prime avaient été annoncés ? Vous avez entendu parler du super jeu multi Nine Parchments? Vu la communication médiocre qui entoure ces franchises pourtant très populaires, c’est pas gagné.

    Grâce à sa Switch, Nintendo a pourtant réussi deux paris très risqués : d’une part faire oublier le fiasco Wii U, et d’autre part draguer les éditeurs tiers et indépendants. Espérons qu’il ne se laisse pas aveugler par la victoire et n’oublie pas qu’il faut avant tout gagner une autre guerre : proposer aux joueurs des nouveautés.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !