Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Dota 2 – Des bots en marche vers le mondial

    Le développement de l’intelligence artificielle est au cœur des pensées des nouvelles technologies, mais aussi de l’esport. Après une première apparition à la Key Arena de Seattle l’an dernier, les bots connus sous le nom d’OpenAI reviendront cette année à The International.

    Une équipe complète de bots participera à The International 8. La nouvelle fait l’effet d’une vilaine blague, et pourtant leurs créateurs sont on ne peut plus sérieux. Pour l’édition 2018 du championnat du monde de Dota 2, les intelligences artificielles portant le nom d’OpenAI Five se battront bien contre les professionnels de la discipline. Pas pour le titre, ni les millions en jeu, mais pour le plaisir de voir les compétiteurs suer sang et larmes devant leurs progrès.

    Une intelligence artificielle qui s’est entraînée pour l’occasion, puisqu’elle a passé du temps à jouer contre elle-même, avant de se nourrir de joueurs de haut niveau. A préciser qu’OpenAI Five doit encore être testé contre des équipes professionnelles. Et ce, malgré le fait qu’elle soit capable de battre des équipes ayant 5.000 de MMR. Ce qui est un exploit, puisque, selon le site OpenDota, seulement 1% des joueurs de Dota 2 arrivent à atteindre ce score.

    Nous ne sommes pas prêts

    Ce n’est pas la première fois que ce bot fait son apparition sur la scène compétitive du MOBA de Valve. Développé par Elon Musk, OpenAI avait déjà affronté des professionnels durant The International 7 l’année dernière. Des parties en 1v1, où il s’était offert la tête de nombreux joueurs. Champion du monde de la première édition du championnat, Dendi a d’ailleurs fait partie des concurrents ayant souffert face à cette intelligence artificielle.

    Cette fois-ci, c’est en équipe de cinq qu’ils participeront. Et pour jouer ensemble, ces bots ont subi un véritable entraînement. Mais plus que leurs compétences individuelles, c’est leur capacité d’apprentissage qui est effrayant. Incapables d’établir une stratégie au début, il ne leur a pas fallu longtemps pour être coordonnés. Leur technologie leur permet d’acquérir 900 ans d’expérience par jour. De quoi mettre en garde les professionnels à Vancouver le 20 août.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !