Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    DOTA 2 : Team Liquid garde le trophée de l’EPICENTER

    Pour la seconde année consécutive, Team Liquid remporte l’EPICENTER DOTA 2 à Moscou, cette fois au nez à et la barbe d’Evil Geniuses.

    En mai 2016 s’était tenue la première édition de l’EPICENTER sur DOTA 2. Ce tournoi, qui figure parmi les mieux dotés en cashprize en dehors du circuit Valve (500.000$), est l’occasion pour le jeu de revenir sur une terre qui lui est chère : la Russie.

    Cochon qui s’en Dendi

    Après une première édition saluée par les fans et une autre dédiée à CS:GO, réalisée avec tout autant de succès, le MOBA de Valve a fait son retour à Moscou la semaine dernière. Dix équipes venues des quatre coins du monde s’y affrontaient.

    Dendi, joueur star de Na'Vi, en séance de dédicace à l'EPICENTER 2017. Photo : EPICENTER.
    Dendi, joueur star de Na’Vi, en séance de dédicace à l’EPICENTER 2017. Photo : EPICENTER.

    Il y avait bien évidemment les chouchous régionaux de Virtus.pro, directement invités, tout comme OG, Evil Geniuses, Invictus Gaming et les tenants du titre, Team Liquid. A noter que les Natus Vincere ont bénéficié du vote du public pour qu’ils aient l’occasion de restaurer leur gloire passée. Spoiler alert : sans succès. Enfin, les quatre dernières équipes étaient issues de tournois qualificatifs.

    Le point vert

    Alors que les spectateurs portaient leur attention sur Virtus.pro, le CEC ne pouvait s’empêcher de s’intéresser à OG. Quelques semaines auparavant, les multiples vainqueurs de Majors chutaient à mi-parcours des Manila Masters.

    Absent aux Philippines, leur coach français Sébastien “7ckngMad” Debs était cette fois de la partie. Cela n’a malheureusement pas suffi et l’EPICENTER n’a pas été plus favorable pour OG. L’équipe est éliminée en poules avec trois défaites et une seule victoire face à Na’Vi.

    Le 6ème homme d'OG, 7ckgMad, entre JerAx et Fly à l'EPICENTER 2017. Photo : EPICENTER.
    Le 6ème homme d’OG, 7ckngMad, entre JerAx et Fly à l’EPICENTER 2017. Photo : EPICENTER.

    Dans une interview donnée à cybersport.com, 7ckngMad explique qu’OG ne s’est pas adaptée aussi vite que ses adversaires au nouveau patch du jeu, mis en place en mai. Rien d’alarmant donc pour Fly et ses coéquipiers : à moins de deux mois de The International 7, ils ont largement le temps de se préparer.

    Mi-ours, mi-cheval, et re mi-ours derrière

    Du côté des favoris du public, les choses se sont plutôt bien déroulées en poule : les ours de VP se qualifient pour les quarts de finale après trois victoires et une défaite face à Evil Geniuses (vainqueurs des Manila Masters). Ils y rencontrent dans un choc animal les européens de Team Liquid, qui vont avoir raison d’eux !

    TL file ainsi en demi-finale où ils se débarrassent en deux manches des chinois de LGD.ForeverYoung pour enfin défendre leur titre en grande finale, face à nul autre qu’Evil Geniuses.

    Liquid prend la première manche en moins de vingt minutes puis concède la deuxième. Elle s’octroie ensuite la balle de match avec une action décisive de GH puis la transforme en victoire au quatrième et dernier round, Evil Geniuses concédant la victoire avec un honorable “GG”.

    La scène de l'EPICENTER aux couleurs des vainqueurs, Team Liquid. Photo : EPICENTER.
    La scène de l’EPICENTER aux couleurs des vainqueurs, Team Liquid. Photo : EPICENTER.

    Team Liquid remporte ainsi son second titre à Moscou agrémenté de 250.000$ ! C’est aussi leur troisième victoire de l’année avec leur succès au StarLadder i-League S3 et Invitational#2. Mais cela suffira-t-il à l’équipe pour être directement invitée au TI7 ? Réponse dans les prochaines semaines.

    Bannière : MATUMBAMAN s’appuie sur son nouveau trophée durement gagné avec ses coéquipiers de Team Liquid. Photo : EPICENTER.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.