Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    DreamHack 2016 : les forces en présence

    Le coup d’envoi de la DreamHack Winter 2016 a été donné ce matin à Jönköping. Retrouvez les tournois les plus intéressants de l’événement !

    A l’occasion de ce rassemblement emblématique, l’élite des gamers scandinaves va se frotter à des pros venus du monde entier. Cette année encore, le tournoi Super Smash Bros. Melee s’annonce très relevé avec la présence des américains Hungrybox, Mango & Wizzrobe. Face à eux se dresse le tenant du titre local, Adam “Armada” Lindgren. Le suédois devra pour l’occasion sortir son meilleur jeu. Il pourra compter sur Peach, son personnage fétiche sur le titre de Nintendo.

    La GameCube des joueurs Smash Bros à la DreamHack Winter.
    Joué sur GameCube, Smash Bros Melee fait partie des jeux phares de cette DreamHack 2016. Photo : Stephanie Lindgren – DreamHack.


    Côté Overwatch, les 50 000$ de cashprize ont attiré d’excellentes équipes à l’image de NiP et fnatic. On regrettera l’absence de Rogue & d’EnVyUS, qui étaient engagées à l’APEX en Corée. Les Misfits voudront également réitérer leur bonne performance de l’Overwatch Open. Cependant,  l’équipe a récemment effectué un changement dans sa composition en remplaçant le Français Jonathan “Kryw” Nobre (qui évoluait au poste de Flex) par le support Russe Anton “COOLLER” Singo. On attend donc de voir si cette formation remaniée sera toujours aussi percutante durant ce tournoi.

    misfits_overwatch
    Les Misfits après leur victoire à l’Overwatch Open. Photo : ELEAGUE.


    La DreamHack Winter accueillera également les finales de la Dream League, compétition Dota 2 proposant un bon niveau européen. Le tournoi Hearthstone rayonne lui davantage à l’international. La line-up est composée des meilleurs joueurs du vieux continent, de plusieurs clients américains tels que Fr0zen & VLPS et de deux joueurs coréens dont Che0nsu (récemment auteur d’un joli top 4 à la Blizzcon). L’équipe française Millenium, elle, s’est déplacée en force avec six représentants, dont le champion du monde en titre Pavel.

    Enfin, sur CS:GO, de très bonnes formations seront présentes, et même si le tournoi n’aura pas la densité d’un Major, le spectacle devrait être au rendez-vous. On suivra plus particulièrement le parcours des Cloud9 & des Dignitas qui ont encore beaucoup à prouver.

    Bannière : Match de ronde suisse du tournoi Hearthstone opposant Junglebro à StanCifka. Photo : Stephanie Lindgren – DreamHack.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !