Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    DreamHack – Marseille, théâtre de la guerre

    Depuis les IEM de Katowice, les meilleures équipes de CS:GO n’ont pas eu l’occasion de s’affronter à l’international. Après plusieurs rotations dans leur roster, elles pourront régler leurs comptes à Marseille.

    Pendant cinq jours, la ville de Marseille accueillera 16 des plus grandes équipes de CS:GO au monde. Et ce n’est ni pour le pastis, ni la bouillabaisse. Ces armées seront là pour prendre d’assaut la première édition de la DreamHack de cette année qui aura lieu dans une ville française. C’est dès demain que les phases de groupes débuteront. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y aura des ongles rongés par le stress des matchs.

    A l’issue de cette première partie, deux équipes par groupe iront en phases finales. D’après les résultats des précédentes compétitions, on imagine FaZe Clan, Cloud9, Team Liquid, Fnatic, Mouz, et SK sortir gagnants des pools. Mais vu le niveau des équipes présentes, difficile d’avoir un avis définitif. En particulier pour les groupes A et D, où toutes possèdent un excellent palmarès, avec Astralis et Space Soldiers au top niveau mondial.

    L’épreuve du feu

    Cette DreamHack est d’autant plus intéressante qu’il s’agira d’un test pour nombre de ces équipes. En effet, depuis le dernier rendez-vous international qu’étaient les IEM Katowice, les rosters ont subi de grands changements. Ce sera donc une épreuve de performance, surtout pour FaZe Clan, Cloud9, Team Liquid, et SK, qui ont connu le plus de rotations.

    Malgré les nombreux autres tournois auxquels ces structures ont participé, aucune ne s’est encore retrouvée face à l’intégralité de l’élite mondiale. Avant d’affronter leurs adversaires, elles devront tout d’abord combattre leurs talents individuels, et les mettre au service de l’équipe. Pour ceux qui n’y sont pas encore, il n’est pas trop tard pour prendre un covoiturage. La DreamHack Marseille se déroulera du 18 au 22 avril, avec un prize pool de 250.000 dollars.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !