Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    DreamHack Winter : le récap

    Ce matin, nous revenions sur les deux compétitions FIFA. Tour d’horizon des autres principaux résultats de cette vingtième DreamHack Winter.

    Rendez-vous incontournable de l’événement, le tournoi CS:GO ! Cloud9 n’a malheureusement pas brillé. Seconde compétition quelque peu décevante pour les américains après les IEM Oakland. En revanche, les Gambit Esports, anciennement Gambit Gaming, ont éliminé des Godsent en grande forme en demi-finale. Ils ont retrouvé ainsi une autre équipe que l’on n’attendait pas forcément en grande finale : Renegades. Toutes les deux étaient dans le même groupe où Renegades avait battu Gambit. Mais cette fois-ci, les Européens ont battu 2-0 les Australiens, sur Nuke (16-12) et Cobblestone (16-10).

    1 – Gambit Esports : 50 000$
    2 – Renegades : 20 000$
    3/4 – GODSENT & Team Kinguin : 10 000$

    Photo souvenir pour Danylo "Zeus" Teslenko, capitaine de Gambit Esports. Photo : Adela Sznajder
    Photo souvenir pour Danylo « Zeus » Teslenko, capitaine de l’équipe CS:GO de Gambit Esports. Photo : Adela Sznajder

    La défense des anciens : le retour

    On délaisse les headshots pour le combat entre Dire et Radiant. La DH Winter était le théâtre des playoffs pour la sixième saison DreamLeague, sur DOTA 2. Alliance avait bénéficié du forfait de Virtus.pro et était invité pour ces finales. Mais jouer à domicile n’aura pas suffit pour les Suédois. C’est finalement Team Liquid qui remporte ce tournoi. Un joli prix de consolation pour une équipe qui a terminé top 8 à The International 6, mais qui n’a pas réussi à se qualifier pour le Boston Major.

    1 – Team Liquid : 90 000$
    2 – Escape Gaming : 45 000$
    3 – Alliance : 30 000$

    L'équipe Team Liquid, vainqueur de la 6ème DreamLeague. Photo : Felix Frank
    L’équipe Team Liquid, vainqueur de la 6ème DreamLeague. Photo : Felix Frank.

    Yo moi c’est Rexxar !

    Coup double pour la structure française Gamers Origin ! Grégoire “Un33d” Bodin sécurise un top 4 en s’inclinant en demi-finale face au Suédois Weghuz. Dans l’autre demi, Louis « Mitsuhide » Bremers parvient à éliminer son adversaire espagnol TheFallen. Il retrouve ainsi en finale le bourreau de son coéquipier, qu’il finit par vaincre 3-2 grâce à un deck druide Malygos et un hunt midrange secret ! Mitsuhide permet ainsi à son équipe de garder le titre de championne de la DreamHack Winter, remporté l’an dernier par PurpleDrank. Chaque joueur remporte également des points pour le circuit de Blizzard.
    1 – Mitsuhide : 8 000$
    2 – Weghuz : 4 000$
    3/4 – Un33D & TheFallen : 2 250$

    C’est l’histoire d’un Fox, d’un Rondoudou et d’un Falco

    Troisième édition du tournoi Super Smash Bros. Melee à une DreamHack et il y avait du beau monde ! Plus de 250 joueurs venus du monde entier se sont donnés rendez-vous pour un tournoi en solo et un en duo. Le top 4 en solo ressemble beaucoup à celui de l’EVO puisqu’on y retrouve les légendes Armada, Hungrybox et Mango. Mais cette fois-ci, le Fox d’Armada aura fini par écraser le Rondoudou d’Hungrybox. En duo, ce sont les Espagnols Trifasia et Overtriforce qui s’imposent mais sans cashprize à la clef.
    Solo :
    1-Armada (Alliance) : 15 000$
    2-Hungrybox (Team Liquid) : 7 500$
    3-Leffen (TSM) : 3 000$
    4-Mango (Cloud9) : 1 500$

    Hungrybox et Armada, finalistes du tournoi Smash. Photo : Stephanie Lindgren
    Hungrybox et Armada, finalistes du tournoi Smash. Photo : Stephanie Lindgren.

    Overwatch et ça repart

    Si la team au loup renard LDLC aura réussi à se qualifier sans forcer via le Qualifier BYOC, elle aura par la suite rencontré des adversaires de taille. Dans sa poule, elle bat mousesports mais s’incline face à Fnatic et Misfits. Ces deux dernières équipes se retrouveront d’ailleurs en finale où Misfits parviendra à prendre l’ascendant, 3-2.

    1 – Misftis : 30 000$
    2 – Fnatic : 10 000$
    3/4 – Ninjas in Pyjamas & compLexity Gaming : 5 000$

    Bannière : Nevix et Zebbosai, membre de l’équipe Overwatch des Misfits. Photo : Abraham Engelmark.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !