Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    k0nfig et Magisk célèbrent leur victoire face à GODSENT. Photo : ELEAGUE.

    ELEAGUE Major : k0nfig à couteau tiré

    CS:GO, toujours CS:GO ! Et oui, nous sommes dans une semaine majeure pour le FPS de Valve. Aujourd’hui, une action qui a fait perdre le nord à son protagoniste, k0nfig.

    Imaginez, vous n’êtes plus qu’à quelques rounds de la victoire. Un match décisif avec pour enjeu la qualification aux playoffs, mais surtout le statut de Légende, qui vous garantit une place au prochain Major.

    En l’espace de 30 secondes, votre équipe s’est réduite comme une peau de chagrin. Comme un vague souvenir de CS 1.6, “I’m the one and only” retentit dans votre tête. Heureusement, l’équipe ennemie vit le même scénario.

    You’ve got balls of steel

    Du haut de vos 2hp, votre chargeur à moitié vide, vous vous avancez vaillamment vers le bombsite où une grenade fumigène vient d’être déployée. Quand soudain, l’ennemi apparaît, vous présentant son dos. Comme une provocation à votre skill. La raison vous commande d’aligner votre viseur sur sa tête et d’assurer le travail. Vos coéquipiers aussi. Évidemment vous n’en ferez rien. Peu importe l’enjeu pourvu qu’il y ait l’ivresse de finir un round avec panache : un coup de cut bien placé.

    Pour le Beau Jeu

    Kristian « k0nfig » Wienecke n’avait évidemment aucune raison de faire cette action sur znajder. Elle était bien trop risquée et il n’avait même pas besoin des 1500$ de récompense que donne un kill au couteau. En coulisse après la victoire de North, un joueur d’Astralis lui demande : « Pourquoi t’es tu senti obligé de le cut ? C’était sans pitié. » Et k0nfig de répondre : « J’ai pensé “dois-je le cut ou non” ? Et merde, je le fais. »

    La tête qu'a probablement du faire Emil "Magisk" Reif au moment où k0nfig a pris la décision. Photo : ELEAGUE.
    La tête qu’a probablement du faire Emil « Magisk » Reif au moment où son coéquipier k0nfig a pris la décision. Photo : ELEAGUE.

    Ici, il n’y a pas véritablement de skill. Pas de triple headshots incroyable ou de face à face à couteaux tirés. Non, si k0nfig a fait ce choix inconsidéré, c’est seulement par amour du beau jeu.

    Bannière : k0nfig et Magisk célèbrent leur victoire face à GODSENT. Photo : ELEAGUE.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !