Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    ESL Pro League : G2 & EnVyUs en playoffs

    Elles l’ont fait ! EnVyUs et G2 se sont toutes deux qualifiées pour la suite de l’ESL Pro League à Dallas. Happy et bodyy nous parlent de leurs performances à Dallas.

    Le groupe A de l’ESL Pro League méritait bien son nom de “groupe de la mort”. Si les SK Gaming se sont montrés dominants lors du premier jour des phases de poules, tout a changé lors du second.

    La vie en bleu

    Après s’être inclinés face à G2 puis Fnatic mercredi, les Boys in Blue ont vaincu Cloud9, Immortals et SK hier soir. Mais ils n’étaient pas au bout de leur peine. A égalité avec Fnatic et SK, ils ont dû passer par le Tie Breaker pour enfin se qualifier avec brio.

    RPK (EnVyUs) a été plusieurs fois l'homme du match durant les phases de groupes. Photo : Helena Kristiansson - ESL.
    Cédric « RpK » GuipouyK (EnVyUs) a été plusieurs fois l’homme du match durant les phases de groupes. Photo : Helena Kristiansson – ESL.

    “SK est considéré comme une des meilleurs équipes au monde avec leur joueur coldzera qui brasse des médailles à tous ses événements, rappelle Vincent “Happy” Cervoni, capitaine d’EnVyUs. Bien sûr que nous sommes heureux [de les avoir battus], on est entrain d’éclore doucement en interne et c’est un gros résultat qui se manifeste en terme de performance. Mais on veut plus, beaucoup plus. Personnellement, j’ai beaucoup de résultats à rattraper après 2016.”


    Happy versus FalleN dans le match de Tie Breaker. Ici le point de vue de Happy par ici.

    Depuis leur résultat décevant à la DreamHack Tours, les joueurs ont travaillé sans relâche et ont eu un regain considérable de confiance. Reste à transformer cette performance ponctuelle en rouleau compresseur, et ce dès ce soir. A 22h50, ils affronteront les Nord-Américains de Team Liquid. Le gagnant affrontera l’équipe danoise North en demi-finale.

    DE_POOL

    Quant aux G2, ils ont un coup d’avance. Après un départ mitigé, ils se qualifient directement pour les demi-finales grâce à leurs victoires sur EnVy, Fnatic et SK.

    “Nous sommes vraiment contents et fiers d’avoir gardé la tête froide malgré les obstacles, et battu les meilleures équipes du groupe, explique le joueur Alexandre « bodyy » Pianaro. SK n’a pas vraiment su s’adapter en jouant la plupart de leurs rounds sur un seul bombsite, ce qui nous a permis d’appréhender leurs attaques plus aisément.”

    bodyy à Dallas pendant les phases de groupes de l'ESL Pro League S5. Photo : Helena Kristiansson - ESL
    bodyy à Dallas pendant les phases de groupes de l’ESL Pro League S5. Photo : Helena Kristiansson – ESL

    G2 joueront leur demi-finale face à mousesports ou SK Gaming ce samedi à 19h. En attendant, les joueurs vont décompresser avant de reprendre un entraînement assidu.

    “Nous avons notre rituel après chaque jour de match, confesse bodyy. Un bon plongeon dans la piscine, et on se reconcentre sur le tournoi l’heure suivante. Nous allons profiter d’aujourd’hui pour visiter le parc d’attractions juste en face de notre hôtel. Mais ce soir, c’est reprise de l’entraînement jusqu’à samedi, sans oublier de sauter dans la piscine en ayant fini !”

    Bannière : SIXER (EnVyUs) et apEX (G2) aux finales de l’ESL Pro League S5 à Dallas. Photos : Helena Kristiansson – ESL.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !