Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Esport – Reconnaissance pas si importante

    Si les médias entretiennent la hype autour de l’esport, les forums économiques sont l’occasion de rencontres avec les grands acteurs du monde des affaires. Le week-end dernier, c’est le Ministre du Sport russe qui a partagé sa bonne foi.

    « Ça n’a pas d’importance que le gouvernement ou quelqu’un d’autre reconnaisse l’esport comme un sport ». Ce sont les paroles de Pavel Kolobkov, Ministre du Sport russe, durant le Forum International de l’Économie qui s’est tenu à Saint-Pétersbourg le week-end dernier. Un événement qui a eu droit à son premier panel consacré à l’esport. Lors de son intervention, le ministre a mis en avant le fait que l’esport ne remplacera pas le sport.

    Loin de lui l’idée de dénigrer le sport électronique. Au contraire, selon lui, « c’est une sphère totalement unique qui ne croise pas le sport traditionnel ». Kolobkov avoue alors, même si l’esport a « tous les éléments d’un sport », il s’agit d’une industrie qui se développe toute seule, qui possède « son propre sport, avec différentes disciplines ». Le ministre pointe alors du doigt l’erreur d’organisations internationales, tel que le CIO, de refuser l’intégration de l’esport.

    La voix du peuple

    Dans ses paroles, Kolobkov précise d’ailleurs l’esport « est reconnu par la société. Par les personnes qui le construise ». Il affirme ainsi que le rôle du gouvernement n’est pas de reconnaître cette industrie, mais de créer un système de régulation et des limites légales. Le ministère, entre autres, serait alors chargé d’accompagner le développement du sport électronique en y exerçant un contrôle.

    Emin Antonyan, secrétaire général de la Fédération Russe d’Esport, a déclaré qu’il est « en faveur d’une complémentarité entre esport et sport ».  Cette fédération a été créée en l’an 2000 dans le but de réguler l’esport. Un an plus tard, la Russie l’avait reconnu comme un sport, mais change souvent de position depuis. Mais ce qui est certain, c’est que Mother Russia se positionne en faveur du développement de l’esport. Un précurseur en Europe.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !