Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Esports Industry Awards : les Oscars de l’esport ?

    Ce lundi se tenait à Londres la cérémonie des eSports Industry Awards.

    Des stars du milieu qui se baladent en costard cravate, une salle datant du 18ème qui brille de mille feux et un jury de spécialistes triés sur le volet : pour leur première édition, les eSports Industry Awards n’avaient rien à envier à une cérémonie de remise des prix américaine.

    Entièrement dédié à l’esport, cet événement a pour vocation de récompenser diverses personnalités réparties en 18 catégories différentes, que l’on peut diviser en 4 grands groupes : les journalistes (reporters, photographes, sites), les joueurs & équipes, les éditeurs de jeux et les commentateurs. Parmi les membres du jury, on retrouvait des pointures telles que le commentateur Christopher “MonteCristo” Mykles, le journaliste Duncan “Thorin” Shields ou encore Paul “ReDeYe” Chaloner, présentateur vedette d’innombrables tournois professionnels.

    Une cérémonie en grande pompe.

    Voici les résultats les plus saillants de cette cérémonie (vous pouvez retrouver tous les résultats ici) :

    Journaliste esport de l’année : Richard Lewis
    Meilleur site de suivi esport : The Score eSports
    Photographe esport de l’année : Robert Paul
    Événement esport de l’année : The International 6 (Dota 2)
    Team esport de l’année : EnVyUs
    Jeu esport de l’année : CS:GO
    Développeur esport de l’année : Valve
    Nouveauté esport de l’année : Overwatch
    Joueur console de l’année : Seth “Scump” Abner (Call of Duty)
    Joueur PC de l’année : Marcelo “Coldzera” David (CS:GO)
    Rookie de l’année : Amer “Miracle-” al-Barqawi (Dota 2)

    On a droit à un palmarès très européen qui fait la part belle aux FPS, même si les MOBAs pointent le bout de leur nez en deuxième position avec LoL et Dota 2. On regrettera l’absence totale de titres versus fighting, genre hélas beaucoup moins populaire en Europe que sur le continent nord-américain.

    L’ambiance à l’EVO 2016 après la victoire de HungryBox sur Super Smash Bros Melee.

    Ce n’est pas la première fois que naît l’idée d’une pareille cérémonie. Les organisateurs de tournoi s’y sont notamment mis très tôt, comme l’ESL avec l’eSport Award, ou encore la KeSPA avec les Korean E-Sports Awards. De leur côté, certains sponsors ont eux aussi tenté le coup, comme Coca-Cola avec ses récents Gaming Awards, destinés davantage à récompenser des influenceurs et des personnalités plutôt que de réels acteurs du milieu. Cependant, les eSports Industry Awards semblent viser un public différent en mettant en avant non seulement les joueurs et les teams, mais aussi les journalistes, les photographes & les sites qui traitent l’esport depuis maintenant plus de 15 ans. Seul petit bémol peut-être : l’absence d’une catégorie “Coach de l’année”, tant ce rôle revêt une importance croissante au cœur des nombreux jeux par équipes qui composent la discipline.

    Photo bannière : eSports Industry Awards.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.