Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    ESWC FIFA : La coupe du monde avant l’heure

    Ce week-end, la Paris Games Week sera le théâtre d’une compétition de choix sur FIFA17. Un avant-goût de coupe du monde.

    Ce sont 32 joueurs venus de la planète entière qui s’affronteront samedi 29 et dimanche 30 octobre. Qui peut prétendre au titre ? Quels joueurs sont à surveiller, le CEC vous dit tout !

    Les projecteurs seront évidemment braqués sur August “Agge” Rosenmeier. Le Danois, champion du monde en titre, vient de signer au PSG eSports. Nul doute, que l’homme sera attendu au tournant. Mais la tempête médiatique dans laquelle il se trouve pourrait empiéter sur sa préparation. Agge devra se montrer fort mentalement s’il veut espérer conserver son titre. Dans le même élan du #DreamBigger, le jeune français Lucas “DaXe” Cuillerier sera également attendu. Très bon outsider, DaXe devra composer avec un statut d’homme à abattre. Pourra-t-il tenir la pression ?

    Showmatch entre Agge et DaXe à l'ESWC 2016, commenté par Spank et Brak ! - Photo : Quentin Missault - JKTV
    Showmatch entre Agge et DaXe à l’ESWC 2016, commenté par Spank et Brak ! – Photo : Quentin Missault – JKTV



    L’homme en forme, c’est Spencer “Gorilla” Ealing. Le passage de la compétition sur le mode FUT (FIFA Ultimate Team) lui sied à ravir. Ces derniers temps, le joueur anglais martyrise ses adversaires dans les compétitions en ligne. Rappelons que Gorilla n’est autre que le vice-champion en titre de l’ESWC et qu’il aura à coeur de prendre sa revanche. L’autre danger “made in England”, c’est Sean “Dragonn” Allen. Le british reste à ce jour le joueur qui a gagné le plus de dotation sur FIFA et est toujours partant pour ajouter une ligne à son palmarès.

    Pour cette édition 2016 de l’ESWC, il faudra également compter sur le joueur iranien Navid “AdamanT” Borhani. Le champion 2015 tentera d’imposer sa solidité défensive et ses attaques placées. Ivan « BorasLegend » Lapanje et Timo « TimoX » Siep tenteront de jouer les trouble-fêtes jusque dans le dernier carré !

    Côté français, les joueurs tricolores ne sont pas là pour faire de la figuration. Vincent “Vinch” Hoffman, le champion 2013 arrive avec de sérieuses ambitions. Sur la saison précédente Vinch a manqué de chance dans des matchs décisif. Le joueur qui disputera son dernier tournoi sous les couleurs de Melty joue à domicile. Si le public pousse, il pourrait recréer l’exploit. Représentant de la team Vitality, Corentin “Rocky” Chevrey est très en forme. Dans un bon jour, il pourrait faire très mal à ses adversaires. Si le jeune joueur est performant en LAN, il devra appréhender la pression du public de la Paris Games Week.

    Vous pouvez suivre la compétition samedi 29 et dimanche 30 octobre en direct à la Paris Games Week (Porte de Versailles, Paris) ou en streaming à cette adresse.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !