Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Finale de l’APEX : EnVyUs triomphe

    A Séoul, s’est tenue samedi la première finale de l’APEX, compétition Overwatch organisée par l’OGN. Au programme, un Best of 7 à sens unique opposant les européens et favoris du tournoi EnVyUs aux coréens Afreeca Freecs Blue.

    l’EnVy de réussir

    Les EnVyUs arrivent dans la compétition OGN en tant qu’underdogs, ayant principalement foulé et conquis la compétition nord-américaine. Ils débutent l’APEX avec l’image d’une équipe de haut niveau, mais uniquement en région NA comme l’explique Dylan « aKm » Bignet, joueur français de l’équipe Rogue.

    L’équipe perd leur joueur DPS, Ronnie « Talespin » Dupree en plein milieu du tournoi. Pour les autres concurrents, ils deviennent alors des adversaires faciles à battre. Devant la difficulté de recruter un sixième joueur compte tenu du timing, les EnVy trouvent une botte secrète et placent Jonathan « harryhook » Tejedor Rua en tant que nouveau DPS. Pour compléter le roster, ils recrutent le joueur thaïlandais Pongphop « Mickie » Rattanasangohod pour assurer le tanking. Le joueur brièvement connu pour ses performances avec Zarya surprend ici et s’impose avec D.VA, son pick signature. Avec le changement de patch, EnVyUs se retrouvent dans une méta adaptée à leur jeu, avec notamment l’utilisation de Roadhog, Reinhardt, D.Va et Soldier 76. Le commentateur Christopher “MonteCritso” Mykles s’est d’ailleurs exprimé sur l’importance du combo D.Va/Reinhardt et son impact dans la méta actuelle :

    EnVyUs décollent et évoluent rapidement dans l’arbre du tournoi, avec un patch de jeu qui leur correspond parfaitement. Ils balayent Rogue, puis KongDoo Uncia pour finalement se retrouver en finale contre les Afreeca Freecs Blue. Dans ce BO, les Freecs étaient attendus sur les map de contrôle, mais se sont laissés engloutir par la force de frappe de EnVy, sur Nepal notamment. Le bilan est sans appel, un 4-0 imposé par une équipe EnVy vraiment décisive. Le joueur Timo « Taimou » Kettunen est élu MVP de la finale grâce à ses exploits avec Chopper.

    L'équipe EnVyUs soulève la coupe après leur victoire
    L’équipe EnVyUs soulève la coupe après leur victoire.

    Quel avenir pour la compétition ?

    Alors que le tournoi vient de se terminer, l’OGN prévoit d’ores et déjà la deuxième édition de l’APEX. Cette première saison a été un réel succès du point de vue des organisateurs, mais aussi du public. Avec un fonctionnement assez particulier pour l’arbre de tournoi, certaines équipes coréennes de haut niveau se sont malheureusement faites balayer avant les phases finales. Le commentateur et analyste Eric “DoA” Ionnquist a réagi sur le sujet et explique malgré tout : « Nous avons observé de très bonnes performances de la part de la Corée, et le niveau sera d’autant plus relevé l’an prochain avec le mercato à venir. »

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !