Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Fortnite – Le Fail Royal du circuit d’été

    Après avoir hypé le public sur la saison à venir, les Summer Skirmish Series ont fait retomber le soufflé suite à une succession de catastrophes. Des premières retombées annonçant encore un long chemin à faire pour le développeur avant d’avoir une scène esportive à succès.

    La première étape des Summer Skirmish Series a été une catastrophe pour Epic Games. Prémice à la saison compétitive 2018-2019, le tournoi du week-end a été annulé à mi-chemin.  La cause étant des lags intempestifs, un game lobby avec des conditions de jeux injouables, aucun stream spectateur mais juste la vision des joueurs… Bref, une série de mauvais tours qui n’a pas fait honneur à ce qui a été les premiers pas du développeur dans la compétition en ligne.

    En effet, Epic Games a déjà organisé des LANs à succès sur Fortnite. Et qui se sont déroulés sans encombre. Preuve en est la Fortnite Celebrity Pro-Am de l’E3. D’ailleurs, le Vegas Tournament du streamer Ninja avait aussi été une réussite, avec notamment un mode spectateur fonctionnel. Il semblerait donc que les créateurs du battle royale ne soient pas encore prêts à se lancer dans un circuit se jouant en ligne.

    « L’esport, c’est chiant »

    Aussi violente que soit cette déclaration, c’est un avis partagé par les spectateurs de Fortnite concernant les tournois professionnels. Et le premier week-end des Summer Skirmish Series ne fait pas exception. Cette critique récurrente vient surtout du fait que les participants jouent la sécurité. Au lieu de chercher à s’entretuer, ils construisent des forteresses, font durer la partie,… Au final, on se retrouve avec une petite zone remplie de joueurs dans un chaos dure à apprécier, tant la partie devient peu visible.

    La raison pour laquelle le Vegas Tournament ou encore le Friday Fortnite fonctionnent est que les compétiteurs se battent. Ils jouent le kill et créent le spectacle. Le tournoi en devient alors « viewer friendly », puisque l’action facilite l’immersion. Par ailleurs, ce type d’événements invite le plus souvent des streamers et autres influenceurs. Aussi, dans une compétition professionnelle, on peut comprendre que les joueurs prennent le moins de risque possible. Et ce, dans la mesure où ils jouent leur carrière.

    Entre les soucis techniques et les parties (trop) passives, les Summer Skirmish Series ont fort à faire pour se redresser. Et ce, d’ici à ce que la saison compétitive tant attendue ne commence. Ce circuit d’été reste alors la plateforme de test idéale pour Epic Games.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !