Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Fortnite – Le tacle d’Epic sur Keemstar

    Après un premier tournoi catastrophe, Epic Games ne s’avoue pas vaincu et remet le couvert. Mais encore une fois, le Fortnite Skirmish Summer marche sur les horaires de du Friday Fortnite. Une décision qui déplaît Keemstar, créateur de l’événement, et qui ne reste pas sans réponse.

    Epic Games a décidé d’évincer Keemstar, l’un des plus grands organisateurs de tournoi au monde sur son battle royale. En effet, malgré le flop du week-end dernier, le Fortnite Skirmish Summer reprend le 20 juillet. Et encore une fois, il sera donc programmé aux horaires habituels du Friday Fortnite. Une décision qui n’est pas du goût de tout le monde, comme l’a expliqué Keemstar dans une vidéo postée sur Twitter.

    L’édition de la semaine dernière avait déjà été repoussée à dimanche. Et ce, afin de ne pas faire de l’ombre au Fortnite Skirmish Summer. Le youtubeur avait fait un tel compromis, même sans discussion avec Epic Games. Aussi, la décision du développeur de l’ignorer une nouvelle fois a été de trop. Keemstar a annoncé que le Fortnite Friday se tiendra bien ce vendredi. Qu’importe le programme du créateur de Fortnite.

    Un rejet tournant à la concurrence

    Non content de se mettre à dos le tournoi le plus populaire du moment sur son jeu, Epic Games est en train de rejeter une partie de sa communauté. En effet, le Friday Fortnite est l’événement le plus attendu de la semaine sur le battle royale. Il réunit streamers et joueurs professionnels dans une compétition qui cherche à créer le show, mais possède aussi un cashprize. En reniant son existence, le développeur ignore les créateurs de contenu et les influenceurs.

    Face à l’action d’Epic Games, Keestar a d’ailleurs appelé de nombreux youtubeurs. Selon lui, ces derniers participeront bien au Friday Fortnite. Il semble alors qu’Epic Games a beaucoup à jouer sur ce coup. Aussi, le tournoi qui est censé peser 500.000 dollars n’a finalement pas été confirmé. Le développeur est dans une position délicate. Surtout compte tenu du fait que les critiques de la semaine dernière sont loin d’être oubliées.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !