Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    La Gamers Assembly, une LAN pas comme les autres

    La 18ème édition de la Gamers Assembly vient de se terminer à Poitiers. Dinosaure de l’esport, cet événement unique vient de battre un record de fréquentation.

    2009 joueurs, 18 tournois officiels, 72 400€ de cashprize, 21 100 visites, et surtout 3 jours de compétitions intenses ! Voilà le bilan de ce cru 2017 de la Gamers Assembly. 17 ans d’existence ! Vous rendez-vous compte de ce que cela signifie ? Avec aAa ou l’ESWC, la GA est l’un des ancêtres de l’esport français !

    L’esport pour tous

    De la salle des fêtes de Smarves (Viennes) au Parc des Expositions de Poitiers, la Gamers Assembly (pilotée par l’association FuturoLan) a parcouru bien du chemin. Si l’édition 2015 réussi à attirer les finales mondiales des WCS S1 de StarCraft 2, c’est la GA 2016 qui fait connaître l’événement au grand public. Dans un contexte où l’Etat légiférait sur les statuts de l’esport, des parlementaires avaient fait le déplacement. Ajouter à cela l’ouverture d’un espace famille et la première compétition de Wii Bowling pour le 3ème âge, vous obtenez un festival de jeux vidéo compétitifs inter-générationnel inédit !

    La GA 2017 a accueilli la seconde édition de SilverGeek, un tournoi Wii Bowling. Photo : AKB - FuturoLan.
    Jacqueline après un strike. La GA 2017 a accueilli la seconde édition de Silver Geek, un tournoi Wii Bowling, sous les cris d’une foule en délire. Photo : AKB – FuturoLan.

    Wiiiiiiiiiiiiiii

    Mais la GA reste avant tout un événement pour les joueurs organisé par des joueurs. Grâce à une cohorte de bénévoles, les tournois se sont enchaînés entre les différentes scènes à un rythme effréné. D’une compétition TrackMania Stadium, qui fait presque office de championnat du monde, à du Team Fortress 2 et bien entendu du LoL et du CS:GO, il y en avait pour tous les goûts.

    La GA est aussi une étape des HWBOT World Tour, un championnat d'Overclocking. Photo : Clément Grosdenier.
    La GA est aussi une étape des HWBOT World Tour, un championnat d’Overclocking. Photo : Clément Grosdenier.

    Le pic de spectateurs sur les différents streams a été atteint lors de la finale Hearthstone, qui a opposé deux Français : Alkylone et Bestmarmotte. Cette édition a été aussi l’occasion pour la jeune communauté Rainbow 6 de se rassembler, et de prouver qu’en un peu plus d’un an d’existence, elle a bien grandi ! Enfin, c’est une nouvelle consécration pour GamersOrigin qui remporte après un BO5 spectaculaire son troisième titre dans une LAN française majeure. Vous pouvez retrouver les résultats de tous les tournois sur le site de l’événement.

    Genius, vice-champion de la GA sur Street Fighter en 3v3 et 1v1. Photo : AMTEM - FuturoLan. Norman-Genius-GA2017-3v3-Photo-AMTEM
    Gen1us, vice-champion de la GA sur Street Fighter en 3v3 et 1v1, avec Rayoux et Mr Crimson. Photo : AMTEM – FuturoLan.

    L’esport à Pâques

    La Gamers Assembly fera certainement son grand retour l’an prochain, pendant le week-end de Pâques comme il est de tradition. Soutenu par le Grand Poitiers, l’événement est appelé à devenir l’épicentre de l’esport dans la Vienne. “Il ne faut pas créer une bulle, mais progressivement fédérer cette communauté […] et voir à long terme” a déclaré Alain Claeys, député maire de Poitiers. Dans ce sens, il se murmure qu’une équipe locale reconnue en France serait sur le point de devenir partenaire de la ville. Une vision rassurante à l’heure où de nombreux acteurs se jettent à corps perdu dans l’esport.

    Bannière : Christophe Bruand, cascadeur, démontrait son skill lors d’une animation à la GA. Photo : Clément Grosdenier.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.