Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    La grande messe de Blizzard

    Cette année encore, l’éditeur Blizzard organise sa convention au doux nom de BlizzCon. Véritable pèlerinage pour les fans, c’est l’occasion de découvrir les futures productions de l’éditeur californien pendant deux jours. En 2005, la première édition rassemblait 8 000 personnes. Sur les dernières éditions, plus de 26 000 personnes se sont déplacées chaque année pour cette grande messe  ! En onze ans et dix BlizzCon, le concert de clôture est devenu un rendez-vous incontournable. The Offspring avait eu l’honneur d’ouvrir le bal en 2005. Depuis se sont succédés des artistes comme Ozzy Osbourne ou Metallica. En 2016, c’est le chanteur parodique aux talents multiples « Weird Al » Yankovic qui s’y produira.

    Mais revenons à nos sheeps : l’esport. Si les compétitions sur les jeux Blizzard ont toujours fait partie de l’événement, elles ont réellement pris pied en 2012 avec l’avènement de Starcraft 2. L’éditeur avait alors lancé les prémices des World Championship Series. Pour cette édition 2016, 218 joueurs venus de 27 pays différents participeront aux tournois, sur cinq des six jeux de l’éditeur. Ils se départageront un cashprize total de plus de 2.750.000$ !

    Overwatch : A la surprise générale, l’éditeur a annoncé une coupe du monde sur son nouveau FPS ! Il s’agit surtout d’un événement communautaire avec un format de coupe des nations. Les membres des équipes ont été choisis par votes de la communauté. L’équipe française, composée de joueurs pros et amateurs, a fait forte impression en se qualifiant pour l’événement ! Elle est même sortie victorieuse de son groupe et jouera les playoffs le week-end prochain. Cashprize : On joue pour l’honneur ! 

    Riley "Kitty" Frost membre de l'équipe de France Overwatch, à la BlizzCon 2016.
    Riley « Kitty » Frost membre de l’équipe de France Overwatch, à la BlizzCon 2016. Photo : David Chen – Blizzard.

    World of Warcraft : En dehors de ses nouvelles extensions, Blizzard fait vivoter le PvP sur son MMO avec un championnat d’arène 3v3. Huit équipes issues du qualifier Europe et Amérique du Nord ont décroché leur ticket pour ce championnat du monde. Avis aux amateurs de cette discipline peu digeste. Pour les néophytes, regarder un match revient à avoir le regard fixé sur la barre de vie des joueurs. Cashprize : 250.000$.

    Heroes of the Storm : La conclusion du Fall Championship Circuit aura lieu à la BlizzCon. Pour ce troisième championnat majeur de l’année, les Coréens de MVP Black seront les joueurs à abattre après leur victoire au Spring et seconde place au Summer. Leurs compatriotes de l’équipe Ballistix sont également des adversaires de taille. Deux joueurs français sont en lice avec la Team Dignitas. Heroes of the Storm est, avec Hearthstone, le tournoi le plus doté de cette BlizzCon. Cashprize : 1.000.000$

    Ménè, l'un des deux joueurs français de Team Dignitas, à la BlizzCon 2016.
    Ménè, l’un des deux joueurs français de Team Dignitas, à la BlizzCon 2016. Photo : Blizzard.

    Hearthstone : Le « collectible card game » issu de l’univers Warcraft a lui aussi sa finale mondiale. A l’issue de quatre circuits disséminés dans le monde entier et un tournoi de la dernière chance, seize prétendants s’affrontent pour le titre. Si il est très difficile de déterminer un favori, le jeune joueur russe Pavel, officiant sous les couleurs de Millenium, a réussi à sortir des poules. Là aussi, il y a des sous à la clé . Cashprize : 1.000.000$

    La taverne est ouverte à la BlizzCon ! Avec Photo : Carlton Beener - Blizzard.
    La taverne est ouverte à la BlizzCon ! Photo : Carlton Beener – Blizzard.

    StarCraft 2 : Conclusion des trois championnats annuels du jeu, les WCS Global Finals voient s’affronter la crème de la crème du RTS spatial. Fait notable : grâce à la nouvelle politique de Blibli, six prétendants sur seize sont des foreigners, les dix autres venant, par extension, de Corée. Parmi les six, on retrouve l’allemand ShoWTimE ou encore l’américain, Neeb, terreur des coréens depuis sa victoire sur leur propre terre à la KeSPA Cup. Ce dernier affrontera d’ailleurs Dark, le favoris coréen, en quart de finale. Quant au seul frenchie en course, PtitDrogo, il n’a malheureusement pas réussi à sortir des poules mais a sauvé l’honneur de la baguette en s’imposant face au Norvégien Snute. Cashprize : 500.000$.

    PtitDrogo déguisé en Super Baguette à la BlizzCon 2016. Photo : Patrick Strack - Blizzard.
    PtitDrogo déguisé en Super Baguette à la BlizzCon 2016. Photo : Patrick Strack – Blizzard.

    Rendez-vous donc à Anaheim en Californie, ces 4 et 5 novembre pour assister à une nouvelle page de l’histoire esportive ! Pour ceux qui n’ont pas la chance d’aller aux Etats-Unis et de débourser 180€ pour le billet d’entrée, un ticket virtuel est en vente au prix de 30€. Il permet d’accéder au streaming de la convention ainsi que divers objets bonus en jeu. Mais rassurez-vous, les compétitions peuvent être suivies gratuitement !

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.