Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    HCT 2018 – A l’assaut de la Corée

    Après la DreamHack Austin qui a vu la victoire d’Amnesiac, les professionnels n’ont pas le temps de se reposer, puisque les HCT reviennent en posant leurs valises à Séoul. Un week-end où les points de championnat vaudront cher dans le pays berceau de la civilisation esportive.

    Voilà un moment que les HCT ne sont pas arrêtés dans leur tour monde. Et pour cause, la DreamHack Austin a été le rendez-vous à suivre de ces derniers jours sur le jeu de cartes de Blizzard. Mais pour ce week-end, ils reviennent en faisant une escale dans la capitale du berceau de l’esport. Après Tapiei et Bangkok, Hearhtstone continue son voyage en Asie en passant par Séoul, en Corée du Sud.

    Du 08 au 10 juin, la crème internationale ira donc s’affronter au pays du matin calme. Au programme, 7 rondes suisses lors de la première journée. Suivra un bracket à double élimination des 32 meilleurs joueurs sortant du premier jour. Et enfin, la phase finale du top 8 qui se déroulera le dimanche. Le tout dans un format BO5 Conquest, et un prize pool de 25.000 euros. Et bien entendu, 191 points de HCT qui sont plus que jamais.

    Du beau monde en perspective

    Ce sont donc 512 joueurs qui se retrouveront dans quatre brackets, avec une priorité aux joueurs géographiquement plus proches. En effet, les coréens auront droit à leur propre bracket. Deux seront réservés aux sortants de l’APAC, et un pour le reste du monde. Et si l’ensemble des participants est encore inconnu, on sait néanmoins qu’on y verra des visages familiers. Les Tempo Storm reviendront notamment avec Muzzy et Justsaiyan.

    Aux côtés de l’équipe américaine, les européens seront bien entendus présents. On comptera entre autres dans les rangs du vieux continent Rdu, ShtanUdachi, Orange et Xixo. Les joueurs français. Tout un monde pour conquérir les terres de Flurry et Surrender. Mais où les français semblent restés discrets. Rendez-vous ce week-end donc, pour voir la suite de la méta qui a enflammé la DreamHack Austin.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !