Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Kobolds & Catacombes sera disponible le 8 décembre

    La nouvelle extension d’Hearthstone, Kobolds & Catacombes, sortira le 8 décembre en Europe.

    Nos amis Outre-Atlantique découvriront les cartes le 7 décembre. Mais comme à l’accoutumée, les pauvres Européens que nous sommes devront patienter jusqu’au 8. Plus farfelue que la précédente, cette extension met à l’honneur les Kobolds, sortes de rats humanoïdes un peu stupides qui se baladent avec une bougie sur la tête.

    Le nerf de la guerre

    Pour l’occasion, Blizzard se montre étonnamment généreux. Dès la mise à jour, les joueurs pourront en effet profiter de six paquets de cartes gratuits et d’une arme légendaire aléatoire. Trois de ces packs devront être obtenus en accomplissant un nouveau type de quête, les Virées en Donjon.

    Récemment, l’éditeur a essuyé de nombreuses critiques quant au coût nécessaire pour jouer à Hearthstone. En cause, le prix des paquets, qui a augmenté en mars dernier. Sur Reddit, de nombreux posts s’efforcent également de démontrer que la précommande de l’extension n’est pas rentable.

    C’est bô…

    Sur le plan de la direction artistique, Kobolds & Catacombes promet en revanche d’être à la hauteur de ses prédécesseurs. Kobolds aux tenues bariolées, invocations improbables et créatures pelucheuses : tous les éléments sont là pour provoquer un « oooooooh ! »  à la moindre carte jouée.

    La direction artistique est au rendez-vous. Crédit images : Blizzard.

    … mais ça agace un peu

    Côté gameplay, ça pèche un peu plus. Certes, cette extension propose des mécaniques intéressantes comme les armes légendaires ou les pierres de sorts. De plus, Blizzard a dévoilé plusieurs bonnes cartes qui viendront en aide à certaines classes délaissées, comme le Démoniste.

    Mais cela sera-t-il suffisant pour changer la physionomie du jeu ? Sans évoquer le haut niveau, la plupart des parties classées sont dominées par les mêmes archétypes depuis des mois. En découle un sentiment de lassitude et d’exaspération chez les joueurs qui est peut être difficile à surmonter.

    Or, la sortie d’une extension est souvent à double tranchant. Elle peut résoudre ces problèmes d’un bloc et apporter un vent de fraîcheur au jeu. Mais elle peut aussi les renforcer si l’éditeur n’est pas suffisamment à l’écoute de sa communauté. Dans quelle catégorie rentrera Kobold & Catacombes ? Réponse en décembre.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !