Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Hearthstone : retour sur la première journée du HCT World Championship

    Les phases éliminatoires du Championnat se déroulant hier à Amsterdam ont vu DocPwn et SamuelTsao passer dans le top 8, mais aussi l’éjection de Kolento.

    Double Dose. L’Overwatch League (et ses 10 millions de spectateurs hebdomadaires) n’est pas le seul événement majeur de ce début d’année pour Blizzard. Avec une semaine de décalage débute l’HCT World Championship à Amsterdam. Une réunion des 16 meilleurs joueurs d’Hearthstone avec 1 million de dollars mis en jeu. Ces quatre jours de compétition couronnent une saison trépidante marquée par une méta changeante, des matchs très tendus et un nom qui pète la classe : l’année du Mammouth.

    Pour ce premier jour de phase éliminatoire comme pour le suivant, le système est aussi simple qu’impardonnable. Les joueurs sont répartis dans quatre groupes (A, B, C et D), et seuls les deux meilleurs de chaque ont leur place en quarts de finale. En cas d’égalité, un match décisif a lieu.

    L’Outsider.Le grand gagnant du Groupe A, c’est Julien « DocPwn » Bachand qui s’est démarqué par des performances phénoménale. Ce fonctionnaire québécois est notamment devenu célèbre en bottant les fesses du champion du monde 2016 Pavel Beltukov lors des qualifications continue sur sa lancée. Après un match inaugural serré face à Hoej (3-2), il nous montre l’étendue de son talent face au Taïwanais Tom60229. Une victoire éclatante confirmée par une troisième manche intense, 3-0. A savourer impérativement dans son intégralité.

    Un Malsh pour un Bien. C’est beaucoup moins la joie dans le Groupe B. Sur son chemin vers les quarts, le Taïwanais SamuelTsao porte un coup fatal à Oleksandar « Kolento » Malsh. Membre de l’équipe Cloud9, Kolento est une légende des circuits compétitifs avec pas moins de six tournois majeurs remportés. Soutenu par ses fans, il s’est fendu d’un simple tweet :

    « Parfois bien jouer n’est pas suffisant »

    Peut être un écho à une interview accordée la veille à Dot eSport dans laquelle la star Ukrainienne  disait « qu’à ce stade, le hasard affecte toujours le jeu« . SamuelTsao de son côté respire enfin après son exploit. Cette validation méritée vient après une saison très accidentée qui a failli lui coûter plusieurs fois sa place parmi les 16.

    SamuelTsao prêt à tout casser aux quarts de finale.

    Il faudra attendre Samedi et les matchs Tom 60229 Vs Orange (Groupe A) et Muzzy Vs JasonZhou (Groupe B) pour savoir lesquels accompagneront nos deux gagnants d’hier. Les Groupe C et D devraient nous occuper d’ici là.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !