Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Jeux Olympiques – Un sommet dédié à l’esport

    Alors que l’esport continue de déchaîner les passions en grandissant tous les ans, le président du Comité International Olympique estime pour les JO devrait passer le cap. Aussi, un sommet consacré à l’esport se tiendra en Suisse, siège du CIO, à ce sujet.

    Les jeux vidéo aux Jeux Olympiques, c’est une bataille qui dure depuis plusieurs années. Mais qui a connu de réelles avancées à partir de l’année dernière. L’intégration de l’esport aux JO se profile, et Thomas Bach, le président du Comité International Olympique, continue de dessiner les contours du tableau. Dans une interview donnée à Sport1, il a annoncé la tenue d’un sommet pour l’esport qui se tiendra dans la ville de Lausanne, en Suisse, à la fin du mois de juillet.

    Notons que Lausanne est considérée comme étant la « Capitale Olympique ». Y siège le CIO, mais aussi la Tribunal Arbitral du Sport, et plus de 50 associations sportives internationales. Le rendez-vous est donc d’une importance capitale. Aussi, Bach a déclaré que ce sommet a pour but de créer un dialogue entre l’industrie du jeu vidéo, les esportifs, et les parties prenantes des JO. Selon lui, « en aucun cas le mouvement olympique ne peut ignorer un tel phénomène (NDLR : l’esport) ».

    Un mouvement en progression

    Depuis 2017, les discussions autour de l’esport aux Jeux Olympiques n’ont cessé de se développer. Les IEM de Pyeongchang font maintenant office de référence historique. Et cette semaine, pas moins de six jeux ont été annoncés dans le programme des Asian Games. Il s’agit d’un événement sportif qui se tiendra du 18 août au 02 septembre. Les Asian Games sont organisés par le Conseil Olympique d’Asie, et sont donc reconnus par le CIO.

    De plus, on rappelle que les récentes discussions entre le comité et la ville de Paris n’ont pas exclu l’intégration de disciplines esportives pour les JO de la ville des lumières en 2024. En 2017, le CIO déclarait que l’esport devrait être considéré comme une activité sportive. Mais aussi que les jeux vidéo représentés ne devraient pas aller à l’encontre des valeurs olympiques. Toujours selon le comité, une  reconnaissance nécessite la création d’une organisation assurant les règles des Jeux, à savoir la lutte anti-dopage et l’interdiction des matchs truqués, entre autres.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !