Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    KaKAO débarque chez Misfits

    La fièvre du mercato continue ! Hier nous apprenions l’arrivée d’un dernier joueur pour compléter le roster de Misfits avant le début de la saison. Il s’agit de Lee « KaKAO » Byung-kwon, ancien jungler pour KT Rolster et Invictus Gaming.

    En août dernier, l’équipe Challenger Misfits gagnait son ticket pour le Spring Split 2017 des LCS EU contre Schalke 04. Alors que toutes les équipes peaufinent leurs rosters pour commencer au mieux la saison, Misfits marquent le coup et frappent fort en annonçant KaKAO, joueur de renom de la scène coréenne.

    KaKAO a fait son entrée sur la scène League of Legends en 2013, dans l’équipe B de KT Rolster, aux côtés de légendes comme Ryu et Score. Connu pour ses performances légendaires sur Lee Sin, il s’illustre comme l’un des meilleurs joueurs à son poste en Corée, recevant même les éloges d’InSec.

    Le rêve chinois

    En 2014, il fait partie de l’exode massif de joueurs coréens vers la Chine. Il quitte ainsi la structure KT Rolster pour intégrer Invictus Gaming. Il y retrouve Rookie, un ancien allié de KT Rolster et donc un soutien pour entamer cette nouvelle aventure. Malheureusement pour KaKAO, la route de la LPL est parsemée d’embûches et il ne parvient pas à conserver son niveau. Les Invictus se qualifient pour les championnats du monde de 2015 et comme certains peuvent s’en rappeler, le parcours de la Chine cette année-là fut une réelle désillusion, proche du désastre. KaKAO et son équipe se font éliminer en phases de poules à Paris avec seulement deux matchs gagnés. Quelques semaines plus tard, il quitte l’équipe.

    KaKao, lorsqu'il était chez Invictur Gaming - Photo : LPL
    KaKao, lorsqu’il était chez Invictus Gaming – Photo : LPL

    Après une année passée au sein d’équipes mineures en Chine, KaKAO revient donc en force, prêt à conquérir le territoire européen, armé de son sourire qu’il ne quitte jamais.

    Bannière : remerciements à Misfits.gg

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !