Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Kiev Major : Dream Green

    Le dernier Major de la saison DOTA 2 vient de s’achever à Kiev ! Le Canal Esport Club vous transpose en prose le récit de cette incroyable bataille.

    Mesdames et messieurs, bienvenue au Palace National des Arts “Ukraine” pour cette finale qui s’annonce légendaire. Dans le coin droit, OG ! Triples vainqueurs de Major, le slogan Dream Green leur colle à la peau et ils sont prêts à tout pour transformer le célèbre proverbe “jamais deux sans trois” en une itération n+1.

    OGesque

    Leur parcours dans ce Kiev Major et ses playoffs n’aura pas été des plus simples. Ils ont d’abord bataillé ferme face aux tenants du titre de The International 6, la Team Random (ex-Wings Gaming). Ils ont continué leur chemin de croix et n’ont pas perdu la face lorsqu’ils ont rencontré ceux qui en sont dépourvus, la Team Faceless. Enfin, ultime rempart avant la finale, les Génies du Mal ont longuement lutté avant de s’incliner 2 à 0 face à la puissance verte. C’est donc une nouvelle opportunité pour OG de soulever le trophée majoresque !

    Tal "Fly" Aizik, capitaine de OG et seul joueur de la formation présent depuis le début de l’aventure. Photo : PGL esports
    Tal « Fly » Aizik, capitaine de OG et l’un des seuls joueurs de la formation présent depuis le début de l’aventure avec N0tail (ex-BigDaddy). Photo : PGL esports

    Very VP

    Enfin, dans le coin gauche… Ils ont derrière eux tout un public, et même deux nations. Ils sont cinq, velus et prêts à dévorer leurs adversaires… Veuillez accueillir Virtus.pro !

    A post shared by vitalii (@v1latko) on

    Peu de monde les imaginait à ce stade de la compétition, mais jouer à domicile les a galvanisés. Sortis invaincus de la ronde suisse, les ours polaires bien véners ont écrasé trois équipes chinoises à la suite ; dont Invictus Gaming, qui faisait pourtant figure de favorite.

    Une salle acquise à Virtus.pro pendant l'intégralité du Major de Kiev. Photo : PGL esports.
    Une salle acquise à Virtus.pro pendant l’intégralité du Major de Kiev. Photo : PGL esports.

    OG face à VP. Que l’affrontement commence au meilleur des cinq manches !

    Dantesque

    Alors que OG ouvre le score, Virtus.pro contre-attaque et mord. Ils remportent les deux parties suivantes. 2-1. S’ils continuent sur leur lancée, la tradition sera respectée : pas un seul Major ne s’est  jusqu’ici différemment terminé. Le 3-1 est la clef du succès.

    Mais les ursidés s’étouffent. Face à eux, ana est en feu. OG fini par égaliser 2 à 2. Le museau et une bonne partie des poils brûlés, les VP vont tout donner pour soulever ce trophée. L’ultime manche commence en leur faveur et, pendant près de quarante minutes, elle reste leur. Mais OG renverse la vapeur et finit par frapper VP de stupeur.

    Les quatre cinquième de leur équipe décimés, ce qu’il reste de VP n’a plus qu’à reculer. Mais la bataille n’est pas terminée et va se prolonger. C’est lors d’un ultime assaut qu’OG finira par l’emporter avant de soulever son coach français !

    Entouré de s4 et ana, 7ckingMad tient le trophée de ce quatrième major remporté par OG. Photo : PGL esports.
    Entouré de s4 et ana, 7ckngMad tient le trophée de ce quatrième major remporté par OG. Photo : PGL esports.

    Mesdames et messieurs, c’est ainsi que le Major de Kiev se conclut. Une fois encore le gratin de DOTA 2 n’a pas déplu. Prochain rendez-vous incontournable : The International. L’occasion pour OG d’accrocher le dernier trophée qui manque au dessus de leur cheminée !

    Bannière : Fly et ana, joueurs d’OG, en interview après leur victoire au Kiev Major. Photo : PGL esports.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !