Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Australian Esport Association

    L’association de l’esport australien lance son comité d’athlètes

    Lors de l’édition locale de la PAX à Melbourne, l’Australian Esports Association a annoncé la création d’un comité d’athlètes.

    L’AESA existe depuis avril 2013 et a pour but de faire grandir l’esport dans le pays, au niveau politique et organisationnel. L’association est également membre de l’IeSF (L’International E-Sports Federation), dont l’une des missions est d’appliquer les valeurs olympiques à l’esport.

    Avec la création d’un comité d’athlètes, l’AESA passe à la vitesse supérieure. Dans une interview donnée au site Mashable, le président de l’association, Darren Kwan, explique ce qui a motivé cette décision.

    Pour lui, l’esport australien peut compter sur une large base de volontaires, qui font vivre des tournois à leurs niveaux. Mais une fois que les joueurs et équipes ont révélé leurs talents, elles partent tenter leur chance dans des tournois internationaux. Comme toute scène naissante, l’Australie manque de moyens financiers. Dans ce même article, Daniel Ringland, à la tête de la section locale de Riot Games, explique qu’un tournoi au cashprize élevé ne rendra que les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Pour éviter de coller à la tendance mondiale, les joueurs de l’Oceanic Pro League (la ligue locale de League of Legends) recevront 500$ australiens (~350€) par semaine de compétition en 2017.

    L'équipe australienne des Chiefs Esports Club. Photo : Riot Games
    L’équipe australienne des Chiefs Esports Club. Photo : Riot Games

    Mais l’argent ne fait pas tout : la scène esportive a besoin de bases juridiques et légales. Jusque là, seul Riot fait la loi. L’éditeur a déjà banni, en 2015, l’équipe Team Immunity, pour ne pas avoir payé correctement ses joueurs.

    L’AESA souhaite donc pousser le gouvernement à s’engager sur la question, notamment en se faisant reconnaître par le ministère des sports. Pour l’instant, les membres de ce comité d’athlètes ne sont pas connus.

    L’esport de la région océanique est en tout cas lui aussi en plein boom. L’ESL vient de lancer un nouveau format de championnat national sur CS:GO, tandis que l’équipe LoL des Chiefs Esports Club s’est qualifiée aux IEM Oakland, qui se tiendront ce week-end aux Etats-Unis.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.