Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LCK : les équipes à suivre

    Demain c’est la reprise ! La League Champions Korea revient pour la saison 2017 et avec elle, le niveau le plus relevé de la scène compétitive sur League of Legends. La période de mercato a été la plus mouvementée depuis l’exode des talents coréens en 2014, et cette année, beaucoup rejoignent leur patrie et sont prêts à en découdre. Voyons de plus près les plus gros challengers que nous retrouverons dès demain.

    La Trinité du skill 

    Sans surprises, l’équipe la plus attendue pour dominer cette année est la triple championne du monde, SK Telecom. Le départ du général Bengi dans la jungle et Duke sur la toplane laisse place cette année à Peanut, un joueur extrêmement talentueux et Huni, de retour dans sa patrie. Ces deux nouveaux joueurs sont très agressifs et SKT est un catalyseur parfait. Avec Faker, l’équipe se retrouve avec trois carry avec un fort potentiel d’agression en early/midgame, mais aussi une demande de ressources importante. Qui sera mis au centre de la composition ? Nul doute que kkOma, le coach de l’équipe a tout prévu pour mener à bien son vaisseau.

    Au coude-à-coude avec SKT, on retrouve la dream team KT Rolster. En plus de l’arrivée de Smeb pour trôner sur la toplane, l’équipe s’est dotée de trois légendes que sont Pawn, Deft et Mata, tous trois revenus de Chine pour s’emparer de la LCK. Cette équipe aux airs de légende est cependant à double tranchant, car le teamplay sera l’élément déterminant de leur réussite. A quel niveau retrouverons nous Pawn ? Mata et Deft seront ils aussi puissant que ce que l’on attend ? Si l’ego est laissé au vestiaire, KT sera une équipe God Tier cette année.

    kt
    Mata, Deft et Pawn, ces trois légendes de la scène coréenne se retrouvent dans une équipe de choc

    Enfin, qui d’autre que les finalistes des championnats du monde pour tenir tête à ces deux géants de la compétition ? Samsung Galaxy revient avec un roster inchangé, ce qui est rare quand on connaît l’écurie. Ils ne sont pas à sous-estimer. Globalement, SSG est une équipe très solide avec des joueurs qui se connaissent. Ambition synergise très bien avec CuVee et Crown et la botlane de l’équipe reste forte. Seul bémol, leur adaptabilité en Draft qui laisse parfois à désirer.

    Qui pour leur tenir tête ?

    En dehors de cette triade gratinée, quelques équipes ne déméritent pas. C’est le cas de Longzhu qui, après une saison discutable l’an passé, revient avec un roster remanié. La botlane PraY et GorillA rejoint les rangs de la structure et apportera sans doutes un nouveau souffle à l’équipe. Ancien midlaner pour KT, Fly se joint lui aussi à la fête et pourra pallier aux performances instables de Crash et Expression. La deuxième équipe à surveiller est Afreeca Freecs. L’équipe est marquée par le retour en Corée de deux grands noms de la scène : l’ancien champion du monde MaRin, qui était chez LGD Gaming, mais aussi Spirit qui a décidé de ne pas prolonger son séjour en Europe. Avec une bonne synergie et les conseils avisés de MaRin, l’équipe peut prétendre à un top 4 dans la ligue 1 coréenne cette année.

    Le toplaner MaRin durant sa saison en Chine chez LGD Gaming. Crédit : LPL
    Le toplaner MaRin durant sa saison en Chine chez LGD Gaming. Crédit : LPL

    De manière générale, le niveau de la LCK cette année sera le plus relevé depuis 2014. Chaque équipe présente de fortes individualités et l’affrontement sera des plus intenses. L’ouverture du bal se fera demain matin sur un match entre KT Rolster et ROX Tigers. Sur le papier, la balance penche en faveur de KT, mais qui sait, la nouvelle line-up ROX est pleine de talents et pourrait très bien surprendre comme ils l’ont fait par le passé.

    Crédit bannière : OGN 

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !