Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Le récap’ de la semaine #2

    Vous n’avez pas eu le temps de suivre l’actualité ? Le Canal Esport Club revient sur cinq faits saillants qui ont marqué la semaine.

    BAM Tech officialise avec Riot Games

    La retransmission de l’esport est sur le point de prendre un tournant majeur. La société BAM tech, qui gère la diffusion de ligues sportives aux USA, est sur le point d’officialiser un partenariat de la modique somme de 90 millions de dollars avec Riot Games. Les retransmissions des LCS seront donc prochainement monétisées et soumises à des droits télévisuels. Cette arrivée des LCS sur le petit écran pourrait être un bon moyen de relancer les audiences, mais aussi une mauvaise nouvelle pour la plateforme Twitch et les pays partenaires qui retransmettent la compétition. Affaire à suivre.

    riot-games-875x500
    Les bureaux de Riot Games à Los Angeles. Crédit : Riot Games

    IEM Gyeonggi : 100% Corée

    Le week-end dernier se tenait en Corée une des étapes finales du circuit ESL. Durant la compétition League of Legends, l’équipe coréenne Samsung Galaxy l’a emporté sur les Kongdoo Monsters lors d’un BO5 enflammé. Cet affrontement marque le retour et la domination de Kha’Zix dans la jungle. Au vu des performances des SSG durant cette bataille, ce pick sera sans doute contesté durant les premières phases de la LCK. Du côté de la compétition StarCraft 2, c’est Lee « INnoVation » Shin Hyung qui remporte la mise. Le joueur Terran coréen a écrasé son vis-à-vis Protoss, Kim « Stats » Dae Yeob, lors d’un BO7 à sens unique (score finale 4-0). Favoris du tournoi, INnoVation remporte la somme de 15 000 dollars et prouve ici que le cheese Protoss ne fonctionne pas à chaque fois. Enfin, tiercé gagnant pour les Coréens, puisque c’est LW Red qui remporte le tournoi sur invitation d’Overwatch.

    SSG, triomphants aux IEM Gyeonggi. Photo : Helena Kristiansson - ESL
    SSG, triomphants aux IEM Gyeonggi. Photo : Helena Kristiansson – ESL

    Overwatch : des tanks partout !

    En plus des IEM, la MLG aussi accueillait un tournoi Overwatch. Mais que ce soit à Gyeonggi ou à Las Vegas, les matchs n’étaient pas des plus intéressants. La faute à une méta tank figée ! Depuis le dernier patch majeur, celle-ci se compose essentiellement de trois tanks, deux healers et un dps (Soldat76). Les pros n’en peuvent plus ! C’est bien souvent à l’équipe dont le Reinhart garde le plus longtemps son bouclier que la victoire revient. Certaines, comme Rogue ou CompLexity, ont tenté de la casser avec plus ou moins de succès. Seule EnVyUs a réussi en jonglant de la méta à des alternatives, jusqu’à la victoire finale à la MLG.

    CS:GO : four more years !

    Les Virtus.pro ont le vent en poupe ! Après avoir raflé la mise durant la Dreamhack Bucharest et d’autres événements majeurs, il était temps que la structure revoit à la hausse son implication avec l’équipe. Avec l’annonce d’un investissement conséquent dans les poches, VP a annoncé il y a quelques jours qu’elle re-signait ses joueurs pour quatre ans ! Du jamais vu dans l’esport ! Et même si nous ne connaissons pas la valeur du contrat des joueurs, on imagine aisément que leur salaire est à la hauteur d’un si long engagement.

    Annonce de la prolongation de contrats de l'équipe Virtus Pro. Crédit : Virtus Pro
    Annonce de la prolongation de contrats de l’équipe Virtus.pro. Crédit : Virtus.pro

    PEA : Vous avez dit professionnelle ?

    La Professional Esports Association est composée de plusieurs structures nord-américaines (TSM, Cloud9, Immortals,etc.). Elle souhaite lancer en 2017 sa propre ligue compétitive sur CS:GO, précisant qu’elle ne sera pas restrictive pour les équipes. Celles-ci pourront par exemple participer à l’EPL. Mais récemment, un autre son de cloche est parvenu aux oreilles des joueurs. Représentés par SirScoots, ils ont alors signé une lettre ouverte pour exprimer leurs inquiétudes. Au lieu d’apaiser les tensions, des conflits ont éclatés au grand jour. Reginald, propriétaire de TSM, a même renvoyé son nouveau joueur, seang@res, signataire de la lettre ! La tempête PEA n’est pas prête de prendre fin.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.