Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L’ESL inaugure son studio français

    Après Burbank, Cologne ou Katowice, l’ESL vient d’ouvrir un nouveau studio : en France !

    Press Tour

    C’est à Ivry sur Seine, ville du Val de Marne collée à Paris, que l’ESL France a inauguré ses 700m² de studios flambants neufs. Au rez -de-chaussé, impossible de manquer le Studio One : un plateau de 260m², entièrement modulable. Il peut aussi bien accueillir une compétition de StarCraft 2 ou de Hearthstone en 1v1, qu’un tournoi d’Overwatch en 6v6. C’est d’ailleurs sur le FPS de Blizzard qu’un showmatch a été organisé pour la  soirée de lancement. On pouvait y croiser notamment Alphacast, tout juste revenu de la BlizzCon, et des joueurs de LDLC, Misfits ou Les Gâteaux Secs.

    Le Studio One a aussi pour vocation d’accueillir du public. 200 personnes debout ou 120 assises selon l’ESL (à condition d’être une sardine selon nous). Mais l’espace est bel et bien là ! Le studio devrait subir son premier stress test avec du public courant décembre. Il accueillera les finales des championnats nationaux de CS:GO et LoL selon Clément Défossé, directeur marketing et responsable du studio.

    Alphacast et son équipe pour la soirée d'inauguration du studio. Photo : Quentin Missault - JK
    Alphacast et son équipe pour la soirée d’inauguration du studio. Photo : Quentin Missault – JK

    Le grand confort est prévu pour les joueurs : une salle d’échauffement ainsi qu’un salon détente sont à leur disposition pour l’avant et l’après match. A l’étage on trouvera un petit studio et trois cabines, équipées pour les casters, dont une digne de commentateurs télévisés.

    « Ce studio est un passage, on se rapproche vraiment de la qualité d’une production TV. Nous voulions prouver à tous que nous sommes sur une véritable filière professionnelle » nous explique Désiré Koussawo, directeur événementiel de l’ESL France.

    ESL sur scène

    Sa création était voulue depuis longtemps par l’ESL, mais aussi par sa maison mère, le groupe de médias Modern Time Group. Les deux entités ont la volonté d’installer des antennes dans le monde entier et ce studio signifie beaucoup pour l’esport en France.

    Il offre un nouvel espace entièrement dédié à la pratique et dans cette optique, l’ESL espère attirer de nouveaux clients. Désiré souligne que chaque studio est entièrement personnalisable selon la compétition et les marques partenaires. Car l’entreprise ne peut compter que sur ses propres productions pour remplir l’agenda du studio. Aussi, il faudra bien pouvoir le rentabiliser.

    La régie du Studio One, le principal plateau. Photo : Quentin Missault - JK
    La régie du Studio One, le principal plateau. Photo : Quentin Missault – JK

    Les studios auront également un rôle à jouer dans le partenariat avec Vivendi, et même l’arrivée prochaine d’un ESL One ou IEM. Les phases de qualifications de chacun de ces événements pourraient se tenir dans les studios d’Ivry ! C’est un élément indispensable pour pouvoir accueillir un événement de ce type. Mais c’est aussi une possibilité pour l’ESL de pousser d’autres jeux que les mastodontes de l’esport. Rocket League, Street Fighter ou même DOTA 2 auront-ils leur chance en France ? Affaire à suivre.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !