Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LoL : Millenium champion de France

    Millenium remporte une nouvelle fois le Challenge France sur League of Legends. Ils ont écarté GamersOrigin en finale.

    Et de quatre. Samedi, Millenium a empoché son quatrième Challenge France consécutif face à GamersOrigin. Pourtant, l’équipe a bien failli passer à la trappe plus tôt dans la semaine. Lors de la demi-finale qui les opposait à LDLC, Scarlett et ses équipiers étaient menés 2 à 0. Mais ils ont su garder la tête froide pour revenir au score, puis inscrire le point décisif.

    De l’autre côté du tableau, GamersOrigin n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires du jour, les ROG School. Tout au long du mois, GO a fait preuve d’une grande constance, confirmant son statut d’équipe forte en France. La plupart les donnaient même favoris après leur victoire en finale du tournoi des Underdogs face aux mêmes Millenium. Mais ces derniers se sont montrés plus forts et l’ont emporté 3-1.

    L’équipe LoL de GamersOrigin reste une valeur sûre en France. Crédit photo : Benjamin Martinet.

    Un tournoi qui leur réussit

    La structure sait définitivement faire les bons choix sportifs pour briller au niveau national et cette quatrième victoire en est la preuve. Ces deux dernières années, l’écurie violette n’a cessé de changer radicalement son effectif.

    En 2016, l’équipe évoluait avec des stars montantes françaises, dont un certain Hans Sama. Lors des Challenger Series en 2017, Millenium proposait un effectif davantage stéréotypé, comprenant deux Coréens… et aucun français.

    Cette année, l’équipe renoue avec la francophonie par le biais d’Aymeric « Darlik » Garçon et Stefan « Neroh » Pereira. Ces joueurs évolueront-ils encore ensemble l’an prochain ? Millenium sera-t-elle au contraire forcée de remanier une nouvelle fois sa composition ? Réponse dans les prochains mois.

    Crédit bannière : Benjamin Martinet.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !