Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LoL : Splyce et Nisqy parés pour les LCS

    Splyce a officialisé son cinq de départ pour le championnat européen de League of Legends. Le Belge Nisqy fait partie de l’aventure.

    Le suspense aura duré plusieurs semaines, mais nous sommes enfin fixés. Avec l’officialisation de Raymond « kaSing » Tsang en tant que Support de l’équipe, l’effectif de Splyce est au complet pour la saison à venir.

    Il y a une semaine encore, nous ignorions quelle équipe allait rejoindre le Britannique. Son ancienne structure, Red Bull, aurait tenté de vendre le contrat de kaSing à H2K en dépit d’un accord verbal trouvé entre Splyce et le joueur. Il semblerait donc que cette affaire complexe soit finalement résolue.

    Une nouvelle mouture

    Pour cette saison, Splyce a radicalement changé sa composition. De l’ancien effectif, seul Kobbe a été retenu. L’équipe détenait pourtant un record de stabilité : jamais cinq joueurs n’étaient restés aussi longtemps ensemble dans le championnat européen.

    Cela dit, le cru 2018 a le potentiel de faire des ravages en LCS. kaSing n’est pas courtisé sans raison ; il fait partie des meilleurs joueurs du vieux continent à son poste. Tout droit venu de H2K, Odoamne apportera également une expérience précieuse. En effet, le Roumain a déjà participé à une demi-finale de championnats du monde.

    Place aux jeunes !

    Enfin, Splyce a fait appel à deux jeunes pouces : Xerxe et Nisqy. Âgés respectivement de 18 et 19 ans, ces joueurs ont pourtant déjà fait leurs armes au plus haut niveau.

    Nisqy était l’un des joueurs-clés de l’équipe EnVyUs. Photo : LoLEsports.

    Yasin « Nisqy » Dinçer est même l’un des grands espoirs de la scène francophone. Après un passage remarqué dans des équipes françaises comme Melty ou LDLC, le Belge est allé vivre le rêve américain avec EnVyUs la saison dernière. Grâce à lui, les Boys in blue ont même atteint les play-offs du segment d’été.

    Si tout ce beau monde arrive à s’entendre, les LCS EU pourraient bien faire face à une invasion de serpents dans leur championnat.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.