Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Lootboxes – EA a appris sa leçon

    Après le scandale qu’à provoquer Star Wars : Battlefront 2, l’éditeur américain affirme qu’ils ne commettront plus les mêmes erreurs. Les joueurs ont été entendus, et des mesures ont été prises.

    Depuis novembre 2017, Electronic Arts est une source inépuisable de rage et de memes sur internet de la part des joueurs. La raison étant le scandale des lootboxes. Des coffres au contenu aléatoire, (excessivement) long à farmer, ou payant à l’acquisition. Si ce n’était que de la cosmétique ou rien d’impactant, la pilule aurait été facile à avaler. Mais il s’est avéré que ce contenu « optionnel » est devenu une nécessité pour progresser rapidement dans le jeu.

    EA dit à présent avoir appris de ses erreurs. Cette expérience n’a en effet pas été sans conséquence pour l’éditeur. Toute la chaîne de production de leurs titres a été touchée, et l’entreprise a déclaré que « de grandes mesures » ont été prises afin de « mieux comprendre les mécaniques autour de la monétisation, des lootboxes et autres éléments ». L’objectif étant d’assurer que l’histoire ne se répète pas.

    Le mauvais élève

    Battlefront n’a pas inventé le concept de lootbox. S’il y a un jeu qui l’a popularisé, c’est bien Overwatch. D’autres, comme League of Legends, l’ont ensuite adopté. Toutefois, dans ces derniers titres, il n’apportait aucune amélioration de gameplay. Et ce, contrairement au jeu d’EA, où les bonus in-game étaient clairement mis en avant. Les joueurs fortunés avançaient non seulement plus vite, mais étaient plus fort (sur le papier).

    A l’époque, la comparaison avait aussi été faite avec les jeux de cartes type Hearthstone, où il faut se procurer plus de paquets au contenu aléatoire pour avoir les meilleurs decks. Mais dans les faits, les deux restent différents. C’est un caractère inhérent aux TCG/CCG que d’obtenir de plus en plus de cartes. De plus, pour un jeu free-to-play, il s’agit du meilleur outil de monétisation. Pour un titre payant (et cher) comme Battlefront, difficile de trouver une excuse qui serait en faveur du jeu.

    En attendant de voir le résultat de leurs mesures sur les prochaines sorties, un nouveau DLC gratuit sera disponible le 18 avril sur Star Wars : Battlefront 2. Baptisé « Night of Endor », il proposera un système de personnalisation, et un nouveau mode de jeu nommé « Ewok Hunt ».

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !