Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Lyon E-Sport : League of Legends en fête

    Cosplay, frites-saucisses et matchs de League of Legends, le CEC vous raconte la Lyon E-Sport dixième du nom.

    Bienvenue à Lyon, capitale des Gaules. Population : 514 707 habitants, plus quelques milliers de fans d’esport durant le week-end dernier. Alors que le subtop français de CS:GO se perdait réunissait dans la banlieue lyonnaise pour l’EPSILAN #14, les férus de League of Legends convergeaient vers un autre point : le Palais des Sports de Lyon Gerland.

    Depuis ses premières éditions dans des écoles d’ingénieurs, la LES a bien grandi. Après un passage dans une caserne de l’armée de Terre et la Salle 140, elle investit cette salle omnisports pour la deuxième année consécutive.

    Tour Operator

    6500 places assises réparties sur trois étages de tribunes sous un ciel étoilé, le lieu fait rêver. Pourtant, l’événement s’y sent déjà à l’étroit. Il faut dire qu’entre la grande scène, l’espace LAN et les quelques stands des partenaires, il ne reste que peu de places pour déambuler dans les allées.

    La Stream Team avec Gob,, Doigby, Domingo, DFG et Nono à la LES#10. Photo : Quentin Missault - JK Groupe.
    La Stream Team avec Gob, Doigby, Domingo, DFG et Nono à la LES#10, vue depuis leur tribune dédiée. Photo : Quentin Missault – JK Groupe.

    Qu’importe, le visiteur adepte du jeu de Riot Games trouvera son bonheur. Au programme entre deux matchs sur l’écran géant (agrémentés d’une barquette de frites-saucisses) : cosplays, animations, mais surtout des tribunes dédiées aux streamers adulés par la communauté française. Entre les Indyspensable, la Stream Team ou Eclypsia, il y a le choix !

    A+ en LAN

    Pour Valentin “Ovale” Renard, c’est LE rendez-vous français des fans de League of Legends. “Si vous ne faites pas la Lyon E-sport, vous manquez quelque chose !” Son équipe Show Me What You Got est l’une des 64 participantes à l’événement, ce qui en fait le plus gros dédié à LoL dans l’Hexagone ! En préambule des deux jours de matchs, la LES se paye même le luxe d’accueillir la finale du Challenge France 2017 (remporté une nouvelle fois par Millenium) !

    Dans cet immense tournoi, nous retrouvons des amateurs de tous niveaux mais aussi des équipes professionnelles. Millenium a ainsi l’habitude de participer. Mais cette année, c’est le PSG esports qui a étonné la communauté en annonçant sa venue quelques jours avant.

    L'équipe du PSG esports dans l'espace LAN de la LES#10, sous le regard de YellOwStaR, leur manager. Photo : Quentin Missault - JK Groupe.
    Hampus « Sprattel » Abrahamsson, support de l’équipe du PSG esports dans l’espace LAN de la LES#10, sous le regard de YellOwStaR, leur manager. Photo : Quentin Missault – JK Groupe.

    Upset

    Pour contenter tout ce petit monde, les organisateurs mettent en place trois tournois différents. Après une phase de groupe, les équipes sont réparties selon leur classement dans le bracket Pro, Elite ou Amateur. Cela permet à chacune de profiter de l’événement plus longtemps.

    Du côté des pros, alors que la présence d’équipes Challengers laissait présager une finale PSG-Millenium, le format en Best Of 1 a créé bien des surprises. Le PSG a ainsi été sorti par LDLC avant de déclarer forfait, tandis que Millenium est tombée sous l’assaut d’Eclypsia ! La grande finale s’est jouée entre les vétérans LDLC et la jeune équipe Gamers Origin, deux structures françaises. Après un BO5 intense, c’est GO qui soulève le trophée et empoche les 10 000€ de récompense.

    Après le Montpellier Esport Show, Gamers Origin remporte sa deuxième compétition de l'année à la LES#10. Photo : Quentin Missault - JK Groupe.
    Après le Montpellier Esport Show, Gamers Origin remporte sa deuxième compétition de l’année à la LES#10. Photo : Quentin Missault – JK Groupe.

    En coulisse, Kelly Marini peut souffler. C’est elle la grande chef d’orchestre de cette édition. Après des mois de préparation et 48h à courir dans le Palais des Sports, sa mission et celle des membres de l’association est accomplie. Malgré quelques retards inhérents à un tel événement, la Lyon E-Sport #10 s’est bien déroulée. A-t-elle rencontré le succès escompté ? Réponse en chiffres dans quelques jours !

    Bannière : Le concours de cosplay sur la grande scène de la Lyon E-Sport #10. Photo : Quentin Missault – JK Groupe.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !