Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Manette VS Clavier – Le prix d’une déco

    S’il y a un sujet sensible entre les joueurs, c’est bien la discussion entre les performances des machines. Le monde de l’esport n’est pas épargné, et la mauvaise expérience du joueur Spartan a de quoi mettre le feu aux poudres.

    La rivalité entre PC et console ne s’arrête pas à une simple querelle de fanboys. Depuis des années, nous avons toujours droit au débat « clavier VS manette », ou encore « joystick VS manette ». Et la Coupe du Monde de Halo 5 : Guardians nous a mis de l’huile sur le feu. Durant un match opposant Reciprocity à Team Envyus, la manette Xbox One du joueur Spartan s’est déconnectée. Ce qui l’a transformé en frag gratuit pour l’équipe adverse.

    Spartan était en effet à découvert sur une plateforme en mouvement, et ne pouvait donc plus rien faire, à part accepter son destin. Le niveau de stress du reste de l’équipe est alors monté, complètement déstabilisée par ce souci technique. Reciprocity, qui menait dans la partie, s’est alors inclinée sur le score de 4-3. Mais la manette leur a coûté plus cher qu’un match, puisqu’ils finissent la compétition à la 4e place, et perdent donc le podium sur cette déconnexion.

    La faute aux manettes ?

    Il n’en fallait pas plus pour relancer le débat sur la supériorité des claviers sur la scène compétitive. Déjà dans le milieu des versus fighting, les professionnels ont depuis longtemps délaissé les manettes, au profit des joysticks, à l’exception de rares jeux tels que Mortal Kombat. De même dans les FPS, où le constat général est que les utilisateurs de clavier sont plus avantagés. Il fut d’ailleurs un temps où les joueurs d’Overwatch sur console ont protesté pour que le clavier soit interdit d’usage sur les machines de salon.

    Aujourd’hui, seuls certains inébranlables comme notre français Genius continue de lutter pour la manette. Toutefois, les soucis techniques ne sont pas réservés aux joypads classiques. Que ce soit au niveau du matériel des joueurs ou de la connexion à internet, les compétitions se déroulant sur PC ne sont pas épargnées. La Lyon e-Sport de cette année en est un triste exemple. Il est rare de voir un événement esportif se dérouler sans encombre. Cette fois-ci, c’est donc le soldat Spartan qui a subi le coup de la malchance.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !