Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    MSI 2017 : SKT au sommet

    Le Mid-Season invitational s’est clos ce week-end et a couronné son champion : les SK Telecom T1. Retour sur un événement réussi.

    Il leur a fallu quatre parties, mais c’est bien Faker et ses coéquipiers qui ont soulevé la coupe du MSI pour la deuxième année consécutive. Après une phase de poule relativement bien négociée, les Coréens ont su hausser le ton lors des playoffs pour triompher logiquement en finale.

    Sans surprise

    Leurs adversaires du jour, G2 Esports, n’ont cependant pas à rougir de leur performance. Régulièrement critiqués pour leurs contre-performances à l’international, les hommes de Perkz se sont montrés solides à partir des demi-finales. Face aux Chinois de la Team WE, ils n’ont pas tremblé et se sont imposés 3 à 1.

    En finale, c’était bien sûr une autre paire de manches. La réputation des SK Telecom T1 n’est plus à faire et une défaite aurait été synonyme de profonde déception pour les joueurs du coach kkOma. Cependant, G2 a donné du fil à retordre aux champions du monde en titre. Après être revenus au score à 1-1, ils ont même fait douter leurs adversaires dans la troisième partie. Mais une intervention divine de Wolf, support SKT, a fini par mettre tout le monde d’accord.

    Faker qui passe à Ronaldo… Ronaldo qui marque !

    Au terme de la dernière partie (véritable formalité pour SK Telecom), les Coréens ont pu laisser éclater leur joie. Joie d’ailleurs partagé par un spectateur anonyme, qui après avoir réussi à passer les barrières de sécurité a pu s’offrir quelques câlins avec ses idoles. Si cet incident peut prêter à sourire, plusieurs personnalités du milieu ont souligné son caractère inquiétant. Devant l’ampleur que prend l’esport, il s’agit de protéger des joueurs bénéficiant d’un statut de stars.

    La parenthèse close, passons à la remise des récompenses ! Brésil oblige, c’est Ronaldo en personne (le vieux, pas Cristiano) qui a remis les récompenses aux joueurs. Une rencontre qui n’a pas laissé Bang indifférent, car le tireur des SKT est un grand fan de football. Beaucoup d’émotion pour un joueur d’habitude plutôt placide !


    Pour Riot, ce millésime 2017 est donc globalement une réussite. Comme à l’accoutumée, la production était au rendez-vous et les G2 ont pu écrire une belle page de leur histoire, qui devrait faire monter la mayonnaise en vue des Worlds en Chine.

    Bannière : Ronaldo remettant sa médaille à Faker après la victoire. Crédit : Riot Games.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !