Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    MSI 2018 – Retour sur les survivants

    Premier événement international de l’année sur League of Legends, le MSI permet aux régions de doser leur force par rapport aux autres. Et aux termes de 20 jours de compétition, il ne reste finalement plus que quatre équipes encore en lice qui se retrouveront à Paris.

    Après cinq jours d’affrontements endiablés et plus beaucoup d’ongles à ronger, les équipes qui ont survécu à la phase de groupe à Berlin sont enfin connues. Cinq jours de stress, surprises et larmes, qui nous ont tenu en haleine jusqu’au dernier tie-break. Et une fois nos émotions calmées, il est en temps de faire un tour d’horizon des équipes encore en lice pour ce premier événement international de la saison 08, selon leur classement.

    #04 Fnatic

    Les représentants de l’Europe ont frôlé la catastrophe. Après un premier jour horrible où ils n’ont remporté aucune victoire, Rekkles et ses coéquipiers ont surpris le public allemand en prenant un match aux coréens de Kingzone Dragon X. Fnatic a passé la phase de groupe dans la douleur. Rien n’allait pour les européens. Ils se sont inclinés au moins une fois contre toutes les équipes présentes. Finissant sur un score de 4-6, à égalité avec Team Liquid, ils ont dû jouer un tie-break contre les américains pour sceller leur avenir au MSI. C’est notamment à leur midlaner Caps que Fnatic doit sa qualification in extremis. Mais le résultat de ces cinq jours laisse dubitatif quant à la suite du tournoi.

    #03 Kingzone Dragon X

    Une grande surprise pour cette édition 2018 du MSI. On imaginait l’équipe coréenne rouler sur l’ensemble de la compétition, en rencontrant tout de même une petite résistance face aux chinois. Avec la meilleure botlane du monde, mais aussi le numéro 01 des junglers, Kingzone était l’équipe sur laquelle parier. La défaite face aux Fnatic a sans doute été l’événement de la semaine. Ils finissent sur un score de 6-4. Et même si ce résultat suffit à se qualifier, le fait de n’avoir aucune victoire face aux taiwanais de Flash Wolves n’est pas forcément une bonne nouvelle.

    #02 Flash Wolves

    La réelle surprise de la phase de groupe. Kingzone est fort, mais les Flash Wolves ont été encore plus fort. Déjà habitués de la scène internationale, les voir à ce niveau de la compétition n’avait rien d’étonnant. Mais de là à mettre en déroute la Corée du Sud et la Chine, reconnues pour être les plus puissantes régions du monde. On n’aurait pas mis notre argent dessus. Une magnifique démonstration de force d’une équipe qui a dû passer par les Play-In pour arriver à ce stade de la compétition. Mais qui est malheureusement privée de la première place par le géant chinois, pour finir sur un beau 7-4 après un tie-break.

    #01 Royal Never Give Up

    Les RNG sont une équipe historique de la scène compétitive. Deux fois en finale des Worlds, et l’un des meilleurs escadrons de la dernière édition. Ce n’est pas étonnant de voir Uzi et ses coéquipiers finir en tête avant la phase finale du MSI. Sur le papier, ils étaient probablement la seule équipe que Kingzone avait vraiment à craindre. Étant à égalité avec les Flash Wolves, ils ont dû jouer la première place en tie-break. Une dernière victoire pour entrer à Paris avec un score de 8-3. Les chinois débutent donc la phase finale en tant que favoris.

    C’est donc au Zénith de Paris que nous retrouverons ces quatre équipes. Fnatic aura la lourde tâcha de mettre le feu à la scène en affrontant d’entrée de jeu RNG, dès ce vendredi. La seconde demi-finale se déroulera le lendemain, et le dernier affrontement suivra le dimanche pour clôturer cette édition 2018 du MSI.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !