Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    MSI : les Wildcards se déchaînent

    Cette année, le Brésil est l’arène du Mid-Season Invitational organisé par Riot Games. Hier soir, nous avons assisté à un match entre les champions en titre des LCS NA, la Team SoloMid, et les GIGABYTE Marines, équipe vietnamienne. À l’issue de la rencontre, les Américains l’ont emportée, non sans trembler face à leurs adversaires.

    Sur League of Legends, les années passent et la compétition n’évolue pas réellement. La Corée domine toujours le monde, l’Europe performe juste ce qu’il faut pour ne jamais réellement créer de surprise et l’Amérique du Nord continue de clamer haut et fort qu’ils sont les meilleurs pour s’arrêter juste avant la ligne d’arrivée. Mais depuis quelques temps, il y a des équipes qui ont su sortir du lot et se montrer là où nous ne les attendions pas, celle des régions Wildcards.

    Mother Russia

    Rappelez-vous du championnat du monde de cette année : les Russes d’Albus NoX Luna avaient fait vibrer le public en écrasant G2 Esports, Counter Logic Gaming et ROX Tigers à la fois ! L’équipe avait fait preuve d’une agressivité sans pareille, payante en format BO1 durant les phases de groupe. Et ce style là, nos équipes fétiches n’y étaient pas préparées. Avec Kirill “Likkrit” Malofeev et son discours en figure de proue, Albus NoX a marqué et ému le public avant de tirer sa révérence, éliminée par H2k.

    Likkrit et son équipe en interview après leur victoire contre ROX Tigers aux Worlds 2016. Crédit : Riot Games

    Le match d’hier opposant les Marines à TSM n’a pas manqué de surprendre et l’équipe Vietnamienne a montré qu’elle en avait dans le ventre. Dès la première partie, les Marines donnent le ton et prennent un avantage après seulement quelques minutes en contrant une invade des TSM un peu trop aventureuse. Ils récupèrent le first blood sur Svenskeren et un avantage conséquent dans cet early game.

    Keep calm and win

    Une heure et demie plus tard, les GIGABYTES Marines mènent 2-0. L’équipe capitalise sur son agressivité pour déstabiliser des TSM trop confiants. La suite du BO a été moins spectaculaire avec un reverse sweep made in LCS NA. Là où l’équipe avait surpris par son agressivité, les TSM ont su montrer leur force dans leur adaptabilité match après match. Finalement, ces équipes qui n’ont rien à perdre donnent tout ce qu’elles ont pour répondre présentes durant les grands événements et c’est ce qui crée la surprise et le spectacle à chaque fois ! Le toplaner de l’équipe, Stark, n’est joueur professionnel que depuis quelques mois alors qu’Optimus, leur midlaner, a su tenir Bjergsen sur sa voie, chapeau bas !

    Malgré la défaite, l’équipe à su faire peur à des vétérans de la scène qui ont certainement les genoux qui tremblent à l’idée d’affronter l’Europe, la LMS et la Corée dans la prochaine étape ! Quant à GIGABYTES, ils ont encore une chance de se qualifier en affrontant le perdant du match Flash Wolves – SuperMassive.

    Bannière : la scène du Mid Season Invitational – crédit : Riot Games

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !