Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    NW4 : La Corée met tout le monde d’accord

    Lors des phases finales des Nation Wars sur StarCraft 2, les Coréens n’ont pas été tendres avec leurs adversaires. Retour sur cette compétition par équipes made in France.

    Parmi les seize nations engagées, il n’en restait plus que quatre. Et ce week-end, c’était l’heure des explications pour le Canada, la Pologne, l’Allemagne & la Corée du Sud.

    INnoVation, le bulldozer

    Contrairement à l’édition précédente, les phases finales se déroulaient en LAN, dans les locaux d’O’Gaming. La Corée arrivait donc avec de fortes ambitions, et n’a pas déçu ses fans. Une fois n’est pas coutume, c’est Shin Hyung “INnoVation” Lee qui s’est révélé essentiel à son équipe. La machine terran a roulé sur l’intégralité de la line-up allemande en demi-finale. C’est aussi lui qui est allé chercher les deux points de la victoire contre la Pologne en finale, un match nettement plus serré.

    Les deux nations finalistes illustrent un point crucial de ce tournoi par équipe : il est toujours bon d’avoir un effectif complet. Certes, le format permet à un seul joueur star de mener son équipe vers la victoire. Mais selon Alexandre « FunKa » Verrier, commentateur pour O’Gaming, ce modèle s’est heurté à un mur lors des playoffs : « On se rend compte que ce sont les équipes plus équilibrées qui dominent. Le Canada a notamment montré ses limites dans la demi-finale. »

    Une édition réussie

    Assister à une victoire sur le fil est toujours une bonne chose pour les spectateurs. Cela permet de ménager le suspense, de générer de la hype. Mais du côté de la réalisation, O’Gaming a également répondu présent. Les matchs se sont bien enchaînés et on sentait les joueurs à l’aise. De plus, l’audience internationale n’était pas coupée du monde, car elle pouvait profiter d’un stream intégralement commenté en anglais. Cerise sur le gâteau : Blizzard était partenaire de l’événement.

    Pour nous, la participation de Blizzard, c’est l’aboutissement de trois saisons. C’est une manière de valider les Nation Wars, de les ancrer dans le paysage esportif français. Globalement, l’événement est une réussite, d’un point de vue sportif comme d’un point de vue de l’ambiance générale. On propose une expérience vraiment différente de ce qu’on peut voir sur StarCraft. Vivement la prochaine édition !

    Alexandre « FunKa » Verrier – Commentateur O’Gaming

    Malgré l’élimination du Canada, la Zerg Scarlett détient le meilleur ratio de la compétition avec 85% de victoire. On attend avec impatience sa prestation dans son groupe de GSL le jeudi 26 janvier !

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.