Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    OWL – La ligue aux millions de dollars

    L’Overwatch League bat son plein. Et à deux mois des playoffs de la saison inaugurale, la ligue semble se porter à merveille, en définissant les contours de son avenir qui se dessinent en millions.

    La saison inaugurale de l’Overwatch League est sur le point d’entamer sa 4e étape. Et restant sur sa vague, Blizzard continue de dévoiler ses plans d’extension. L’éditeur a déjà montré sa volonté d’intégrer de nouvelles équipes à la ligue, allant de 4 à 6. Et les résultats de cette première saison continuent d’intéresser les investisseurs. Ce qui fait grimper en flèche le prix des places pour y faire intégrer son équipe. Compris entre 5 et 20 millions de dollars l’année dernière, les récents rapports indiquent que cette somme oscille entre 30 et 60 millions pour la prochaine saison.

    Une explosion des prix qui s’explique par la réussite surprise de l’OWL. En effet, Blizzard a avoué que son championnat a dépassé ses espérances. Diffusé quatre jours par semaine, il attire de 80.000 à 170.000 spectateurs uniques. Ce nombre semble pourtant faible comparé à la moyenne des 208.000 spectateurs des NA LCS durant le Spring Split de 2018. Mais il est assez grand pour que Twitch paie les droits de diffusion pour deux saisons à 90 millions de dollars. Ajoutez à cela la multitude de sponsors, tels que Toyota, et l’OWL se retrouve sous les billets.

    De nombreuses négociations à prévoir

    Nate Nanzer, le commissaire de l’OWL, a expliqué qu’ils étaient déjà « sur le marché, à discuter avec de potentiels partenaires concernant de nouvelles équipes pour la saison deux ». Des discussions qui ne se limitent pas aux États-Unis. En effet, la ligue a déjà déclaré vouloir s’étendre au reste du monde. Plus encore, Blizzard veut introduire le « home and away match » à l’OWL. Ce système est utilisé dans le sport traditionnel, et notamment le basketball et le football. Pour les organisateurs, cela permettra aux équipes de s’installer dans leur ville.

    Ce qui représente tout de même un budget conséquent pour les structures. Et ce, dans la mesure où nous ne savons pas encore quel pourcentage des frais de déplacement seront à leur charge. Aussi, l’OWL est en bonne passe pour se développer, et s’enrichir par la même occasion. Mais tous ces changements auront un coût. Et si les participants ne sont pas prêts à suivre le mouvement, la ligue risque de se mettre dans une situation délicate.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !