Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    PUBG banni en Chine ?

    PlayerUnknown’s Battlegrounds pourrait ne pas être distribué en Chine. En cause, une philosophie de jeu qui promouvrait la violence et les « combats de gladiateurs ».

    Mauvaise nouvelle pour Bluehole, le studio coréen de distribution de PlayerUnknown’s Battlegrounds. Son titre fétiche, qui s’est déjà vendu à plus de 13 millions de copies dans le monde, est en passe d’être interdit en Chine. Pour rappel, dans PUBG, un joueur ou une équipe doit survivre le plus longtemps possible sur une île alors que la zone jouable se rétrécit de plus en plus. À ce titre, il a de nombreuses fois été comparé au manga Battle Royale.

    Un skin de PUBG clairement inspiré du manga de Koshun Takami, Battle Royale.

    Pas le parti d’en rire

    À en croire un article publié par Bloomberg, c’est cette « mentalité de gladiateurs » qui déplairait aux autorités chinoises. Ces dernières jugent en effet que les valeurs du jeu ne sont pas en accord avec l’idéal socialiste du parti au pouvoir. L’administration en charge de la censure audio-visuelle en Chine (la SAPPRFT) a déjà banni la série télévisée The Big Bang Theory car elle ferait « l’apologie des loosers ». C’est dire si un jeu comme PUBG a peu de chances de s’en tirer.

    Pour rappel, la Chine constitue le plus gros marché pour la vente de jeux vidéo, avec un revenu annuel qui dépasserait les 27,5 milliards de dollars selon l’institut de sondages NewZoo. Même si c’est un coup dur pour Bluehole, nul doute que les joueurs chinois se procurereront le jeu par d’autres moyens plus ou moins légaux.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !