Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    PUBG – Le début de la fin ?

    Après avoir atteint les 30 millions de copies vendues, le battle royale de Bluehole semblait en bonne santé. Mais l’état de ses joueurs l’est moins. Les tricheurs en principale cause.

    Yuji Nakamura, de Bloomberg, a récemment posté un tweet tiré des bases de données hebdomadaires de Steam. Et malgré un impressionnant chiffre de 30 millions d’exemplaires pour un jeu payant (alors qu’il existe des alternatives gratuites), PlayerUnknown’s Battlegrounds connaît une sévère chute de son activité quotidienne. C’est la plus grande descente du nombre de joueurs connectés par jour depuis que PUBG est disponible.

    Sur le mois de janvier, le jeu était proche des 3,5 millions, et il a récemment atteint la barre des 2,5 millions. La lassitude des joueurs par rapport aux tricheurs pourraient en être la principale cause. Epic Games continue de recevoir des complaintes sur ce fléau qui est en train de tuer leur jeu à petit feu. Et même si BattlEye a annoncé avoir banni un million de comptes en janvier, il semble que la politique concernant les tricheurs ne soit pas assez efficace.

    Un remake de « Dota VS LoL » ?

    Les tricheurs sont l’une des principales causes de l’aversion des joueurs pour PUBG. Mais cela n’est pas suffisant. En effet, nous ne pouvons nous empêcher de mettre cette chute en relation avec le rival direct du jeu de Bluehole. Fortnite continue de connaître une montée en puissance, et les dernières nouveautés de gameplay et de contenu ne font que faire pousser des ailes au bébé d’Epic Games, qui compte bien profiter de tout cela pour se renforcer.

    Cette situation n’est pas sans rappeler la rivalité Dota/Lol. Le premier est le pionnier du genre, et le second est apparu par la suite. De nombreuses raisons pourraient expliquer la différence de popularité entre les deux, mais l’une d’entre elles est sans aucun doute les maintenances successives du MOBA créé par IceFrog, et le temps de développement de sa suite, dont Riot Games a tiré profit. Si Dota a trouvé sa propre communauté, aujourd’hui, League of Legends est sans conteste le roi des MOBA.

    C’est l’éternelle bataille des anciens et des modernes. Dans la guerre des battles royales, le gagnant pourrait rapidement se décider, si ce n’est pas déjà le cas.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.